8.5/10Wanted!

/ Critique - écrit par OuRs256, le 21/07/2011
Notre verdict : 8.5/10 - Trouvé ! (Ecrivez votre critique)

Tags : wanted azzaro parfum magasin film action eau

One Piece est devenu, au Japon, le manga ultime, la référence citée en permanence. Cependant, cette série n'est pas la première œuvre à proprement parler de maître Oda. Il a aussi écrit 5 histoires courtes, publiées dans le recueil Wanted! une fois le succès de One Piece bien établi.

Toutes les histoires de ce recueil sont antérieures à la série à succès et l'une d'elle est même une sorte de prototype à ce qui deviendra le chapitre pilote, Romance Dawn, de One Piece. Les 5 nouvelles ont une qualité variable. Ce sont de petites histoires sympathiques pour la plupart mais, à mon avis, seul trois d'entre elles sortent réellement du lot : Un présent divin, Monsters et Romance Dawn (évidemment... !).

Wanted!
La 1ère affiche "Wanted" d'Oda.
Wanted!
, la nouvelle éponyme, raconte l'histoire de Gill Bastar, un homme dont la tête est mise à prix (beaucoup de zennis, les mêmes que dans Dragon Ball oui, sont à gagner). Intrépide, Gill est un jour provoqué en duel et il gagne ce dernier de manière "non-conventionnelle". Son adversaire revient donc sous la forme d'un fantôme pour le hanter. Cette présence peu arrangeante va gêner Gill dans son affrontement contre Shino Phoenix, un tueur à gages bien plus dangereux que ne le fut son fantôme. Autant le dire tout de suite, je n'ai pas vraiment été convaincu par cette nouvelle. J'ai eu beaucoup de mal à m'attacher aux personnages. Même si Wild Joe, le fantôme, est plutôt marrant (ses petites blagues quand il veut ennuyer Gill sont bien trouvées), l'ennemi, Shino Phoenix, n'a absolument aucun charisme. Gill n'est pas non plus super bien loti puisqu'il se retrouve avec toutes les caractéristiques cliché du héros de shônen multipliées par 10. Il s'avère être un personnage vraiment plat, même pour une nouvelle.

 

Wanted!
La confrontation entre Dieu et Bran.
Un présent divin
nous narre l'histoire de Bran, un pickpocket irrécupérable que Dieu décide un jour de supprimer. Pour cela, il veut faire tomber une météorite
sur sa maison mais en écrivant avec sa plume divine, il se trompe et vise un grand magasin très fréquenté. Il offre alors une chance à Bran de sauver sa vie. Pour cela, il doit faire en sorte que la grande enseigne soit vide avant l'heure fatidique où la météorite viendra s'écraser. Comme d'habitude avec Oda, de nombreuses touches d'humour sont parsemées dans le récit : le coup de Dieu qui fait une faute d'orthographe, c'est tellement idiot que ça ne peut que faire sourire. Les arrière-plans fourmillent de détails et on voit bien l'influence d'Akira Toriyama (papa de Dragon Ball) dans les visages de certains personnages. Les personnages sont un peu plus sympathiques que dans les autres nouvelles et on s'attache très rapidement à Bran, sorte d'anti-héros, catapulté dans un shônen malgré lui.

 

Wanted!
Guko affronte le monstre.
Le démon solitaire
suit les aventures d'un moine froussard nommé Guko. Au détour d'un voyage, il arrive dans un village et demande l'hospitalité pour la nuit. Coup de chance, les habitants sont terrorisés par un monstre qui vivrait dans la forêt. Guko dit qu'il verra ce qu'il peut faire le lendemain. Allant dormir au temple, il tombe sur... un monstre ! Ce dernier s'avère être en fait l'âme d'un moine qui veut éloigner les gens malintentionnés du temple. Attendant un ami qui doit arriver par là, le fantôme et Guko partent donc à la recherche du vrai monstre dans la forêt. Cette nouvelle est, pour moi, la plus anecdotique des cinq. L'histoire, comme les personnages, peine à captiver le lecteur. Elle fait presque figure de "cas d'école", le fun en moins. Il y a des personnages travaillés, une histoire bien ficelée, de l'humour, des dessins bien fouillés mais il manque quelque chose pour que le lecteur s'y intéresse vraiment.


 

Wanted!
Ryuma se lance dans la bataille !
Monsters
raconte l'histoire d'un samurai nommé Ryuma. Il vit dans un monde en proie à la menace des dragons. Alors qu'il prenait un repas dans une
auberge, il rencontre le célèbre Cyrano, un épéiste de renommée nationale qui accomplit des exploits. Quand le sabre de ce dernier touche le sien, Ryuma le provoque en duel. Le combat est interrompu par la serveuse et Ryuma s'en va. Dans la rue, il est piégé par un passant qui l'accuse d'avoir cassé une corne de dragon. Résultat : un dragon arrive. Plutôt sympathique, cette nouvelle a le mérite de nous présenter Ryuma, le samurai qui accueil l'ombre de Brook à Thriller Bark dans One Piece (preuve qu'Oda ne jette jamais ses personnages). Ici aussi, l'arrière plan fourmille de petits détails et la statue que Ryuma coupe pendant le combat a des allures de Zoro (d'ailleurs, elle laisse un petit commentaire après s'être fait découpée !). J'ai aussi trouvé que le trait était un peu plus fin dans cette nouvelle et Oda commence à trouver son style si particulier puisque les personnages adoptent des traits longs et fins (ils se différencient de plus en plus de ceux de Toriyama).

 

Wanted!
La page d'ouverture de Romance Dawn.
Dans Romance Dawn, c'est Luffy qui est à l'honneur pour sa toute première aventure. Je ne m'étendrais pas vraiment sur cette nouvelle dont je parlerai lors d'une future critique des Guide Book de One Piece (Red, Blue et Yellow). Wanted! nous permet de voir un peu l'évolution du style d'Oda. Presque brouillon au début, le trait prend du volume et s'organise pour en arriver au résultat que nous pouvons voir aujourd'hui. Le souci du détail présent dans One Piece (Oda cache Pandaman un peu partout) est bien visible depuis le début de la carrière du maître et les arrière-plans fourmillent de petites scènes secondaires et de petites références. Au final, ce one-shot est d'une qualité inégale. Certaines histoires sont bonnes, d'autres plus anecdotiques mais l'ensemble reste très plaisant à lire.