8.5/10Thermae Romae T.IV

/ Critique - écrit par OuRs256, le 21/01/2013
Notre verdict : 8.5/10 - Dur dur d'être un romain ! (Ecrivez votre critique)

Tags : romae thermae lucius yamazaki mari tome manga

Thermae Romae T.IV
Révolution !Lucius se trouve avec l’empereur Hadrien alors que celui-ci vit ses dernières heures. Alors qu’ils sont en train de prendre un bain dans les thermes personnels de l’empereur, Lucius s’assoupit et se retrouve dans le Japon moderne. Le moment où il a voyagé dans le temps était critique pour la civilisation romaine et pour cette raison, Lucius tente de repartir aussitôt mais il a beau tout essayer, rien n’y fait, il se voit incapable de rentrer chez lui. Alors qu’il sème la panique dans la ville, la rumeur d’un étranger nu attire l’attention d’une jeune japonaise férue de civilisation antique et en particulier de la Rome antique. Cerise sur le gâteau, elle parle latin ! Leur rencontre promet de faire des étincelles !

Lucius a enfin quelqu’un à qui parler dans le monde moderne ! Ce tout petit ajout dans le scénario amène un changement juste énorme puisque Lucius peut enfin découvrir les nombreuses nouveautés technologiques liées à notre époque et croyez-moi, ça vaut le détour ! Le pauvre Lucius ne comprend pas du tout ce qui lui arrive et attendez-vous à voir de nombreuses positions fœtales de ce citoyen romain complètement bouleversé par ce qu’il voit.

La jeune japonaise apporte un vrai plus à l’histoire et permet à Lucius de s’exprimer enfin à notre époque. Les sentiments amoureux de cette dernière seront probablement au centre de la suite de l’histoire et d’ici à ce qu’elle se rende compte qu’il n’est pas italien mais bel et bien romain, celui qu’elle attend depuis qu’elle est toute petite, on va encore pouvoir profiter de cette naïveté dont font preuve les deux personnages.

Cet excellent volume quatre de Thermae Romae relance un peu l’histoire et permet à Mari Yamazaki d’explorer un nouvel aspect de son personnage. Les nombreuses interactions que Lucius a avec notre monde sont vraiment très drôles et il faut avouer que l’idée de voir un « homme d’avant » découvrir notre société est vraiment bien exploitée et ça laisse présager une direction très intéressante pour la suite et la fin de la série.