9.5/10RahXéphon - la série

/ Critique - écrit par Djak, le 05/05/2003
Notre verdict : 9.5/10 - Evangélionnesque (Ecrivez votre critique)

Tags :

Quand la musique envahit le monde

2015 AD, Kamina Ayato ressemble à un étudiant de Tokyo comme on les connaît. Il partage son temps entre l'école, les sorties avec ses amis et sa passion : la peinture. Pourtant, quelques différences se font vite remarquer. En effet, Ayato habite la ville de Tokyo-jupiter et apprend à l'école que l'anglais est une langue morte depuis qu'un cataclysme a rayé de la carte le Royaume-Uni, les USA et une partie du globe. De plus, sa ville est attaquée par des ennemis inconnus, apparemment une mystérieuse organisation extraterrestre commandée par les Muriens : un peuple venu d'un monde parallèle. Pris à partie dans cette attaque surprise, Ayato fuit en compagnie de Reika Mishima, une camarade de classe. Pourchassés, Mishima le conduit alors dans un sanctuaire caché : le temple Xéphon. Ayato regarde alors avec des yeux ébahis la naissance de Rahxéphon, un mécha. Mais voilà que Rahxéphon l'appelle et l'attire alors irrémédiablement à lui.

Le monde est saturé de son

Bon, voilà pour un bref résumé de l'histoire. Comme ça, l'histoire peut paraître simpliste et on peut se dire que l'on a encore à faire à un ersatz de Gundam et compagnie mais croyez moi les amis, il n'en est absolument rien. Car Rahxéphon est sans conteste le meilleur anime que j'ai pu voir cette année. En fait si le peu que j'ai raconté de l'histoire ne vous a pas paru intéressant c'est tout simplement car je n'ai voulu faire aucun spoil pour ne pas vous gâcher le plaisir. En fait, Rahxéphon est sans aucun doute l'anime qui se rapproche le plus de Néo Génésis Evangélion.

Ainsi, vous comprenez donc certainement grâce à cette comparaison que cet anime mise avant tout sur son scénario irréprochable, maintenant le suspense jusqu'à la dernière minute. Pour autant et heureusement, Rahxéphon c'est bien autre chose que son scénario. En effet, c'est aussi une animation magnifique enfonçant encore plus les anciennes productions et même certaines plus récentes. Dans cette série, tout est soigné et magnifiquement dessiné. On ne remarque jamais de baisses de régime du point de vue de la qualité entre les épisodes. Le design des méchas est lui aussi magnifique, il reste inspiré de la tendance actuelle des autres séries au Japon, c'est-à-dire un style de méchas bio-organiques loin des anciennes productions type Gundam Wing ou Macross. Donc, on a toujours une légère impression que les méchas sont vivants, humanoïdes. Un peu comme dans Evangélion.
Autre point fort de la série (et oui la liste est encore longue) : ses personnages. Rahxéphon comporte pléthore de personnages principaux et secondaires aux dessins soignés mais surtout travaillés au niveau du caractère, de leurs sentiments, de leur comportement et enfin de leur background. On a donc affaire à une galerie de personnages très réelle qui apporte énormément à l'histoire. Car soyez sur vos gardes, dans Rahxéphon rien n'est laissé au hasard, tout à son importance.


Quand la musique est bonne, bonne, bonne...(air connu)

Enfin, n'oublions pas la musique de la série. Somptueuse, elle a une part importante étant donné que, outre de servir de fond musical à l'anime, elle est aussi le thème principal de la série. Dans Evangélion tout tournait autour du « plan de complémentarité de l'homme », ici tout tourne autour de la symphonie et des ondes musicales. Ainsi, la musique sert de moyen de communication mais surtout d'armes au Rahxéphon et aux Muriens.
A oui pour conclure, je ne sais pas si vous avez remarqué mais tout au long de cette chronique je ne cesse de comparer Rahxéphon et Evangélion. Et cette comparaison n'est pas fortuite. En effet, les détracteurs de Rahxéphon ne cesseront de vous rabacher que cette série est un plagiat de l'anime culte de Anno. Effectivement, il est vrai qu'il y a un peu de pompage mais je dirais plus que Rahxéphon a voulu prendre Evangélion comme modèle. Les gars de chez Bones (Cowboy Bebop, le film, Escaflowne, le film) se sont juste donné le pari de faire aussi bien que Gainax a pu faire auparavant. Et pour tout vous dire, ils ont particulièrement bien réussi leur affaire. Moi je dis, faites plus de copier/coller les mecs. Car si vous nous pondez que des séries aussi riches et bien construites, on pourra mourir heureux.
Bah alors, Rahxéphon ou Evangélion. De mon côté c'est tout vu. Rahxéphon, la 3ème série préférée des Japonais s'annonce pour moi comme le digne successeur de Evangélion, bien que ce dernier gardera toujours sa place de premier dans mon coeur (souvenirs oblige).