6.5/10Scrapped Princess

/ Critique - écrit par Djak, le 28/01/2004
Notre verdict : 6.5/10 - Princesse rejetée (Ecrivez votre critique)

Tags : princess scrapped manga points dvd jeux pacifica

Après le décevant Wolf's Rain, le désormais célèbre studio Bones (Angelic Layer, Cowboy Bebop : Knockin' on Heaven's Door et RahXephon) nous revient avec leur nouvelle série: Scrapped Princess.

Fini les cowboys intergalactiques, les Evangélion-like, place à un tout autre style d'univers incontournable : l'héroic Fantasy.

Jadis, une prophétie raconta que la princesse rejetée (Pacifica Kasull) provoquera la destruction du monde le jour de ses 16 ans. Cette Scrapped Princess, on la retrouve sur la route, voyageant de part le monde avec son frère (Shannon) et sa soeur (Raquell). Dans leur roulotte, tout trois fuient le royaume de Linevan, sa population hostile et surtout la prophétie horrible et incompréhensible.

Le studio Bones s'aventure donc en cette année sur un nouveau terrain de jeu. Cela peut paraitre étonnant pour nous européens qui avons une culture moyenageuse mais au Japon ce thème est plus rare. Parmis les incontournables bien sûr on pourra citer Escaflowne, Berserk ou encore Les Guerres de Lodoss mais si on y réfléchit bien on remarque que la liste n'est pas bien longue. En effet le Japon privilègie son passée et donc les samouraïs quand il doit parler de l'Histoire.

A la base, Scrapped Princess est un manga plus ou moins populaire au Japon, publié tous les mois dans le Dragon Magazine sous la forme de 10 receuils. La version animé, qui nous intéresse ici, compte 24 épisodes.
Comme à son habitude, le studio propose une série de qualité. L'animation est bonne durant les 24 épisodes, le style graphique colle assez bien à l'ambience de la série. Là où dans Wolf's Rain ils avaient choisis des couleur pâles et des tons gris, dans Scrapped Princess les couleurs chaudes et pastels dominent. Ainsi, à la vue des premiers épisodes on a l'impression de regarder une série bon enfant sans réelle complexité.
Malheureusement ce serait tomber tout de suite dans le panneau. En effet, sous ses airs mignons, la série prend au fur et à mesure un ton plus adulte. L'intrigue devient de plus en plus étoffée et compliquée à mesure que de nouveaux protagonistes apparaissent. Ainsi, tout va tourner autour du trio composé par Pacifica et ses deux anges gardiens. Mais pour autant, l'histoire fil rouge de la Scrapped Princess, poison de l'univers, va vite se montrer juste un détail de cette série. On va ainsi se rendre compte que celle ci ne pourrait bien être qu'un pion balotté entre les fanatiques de l'église Mauser et les mystérieux êtres nommés Peacemakers.

Alors, pour résumer Scrapped Princess c'est une intrigue, une galerie de personnages variés et une animation plaisante. Pourtant, Scrapped Princess n'est pour moi pas une série qui m'a marqué. En effet, malgrès les efforts apportés aux personnages et à leur personnalité, je les ai trouvé creux et pas charismatiques. Pacifica ayant un don supplémentaire tout particulier pour casser les pieds. De plus, je n'ai pas du tout accroché au mélange Fantasy/Science-fiction. Certes cela permet au début d'intriguer mais je trouve que ça a surtout décrédibilisé totalement le monde. On a l'impression de mettre les pieds dans un grand fourre-tout. Enfin, Scrapped Princess souffre de sa comparaison avec Escaflowne. Les combats aériens de dragons et robots font presque plagiats.

Ainsi, une fois de plus, après Wolf's Rain je suis déçu. Dans un sens, Scrapped Princess n'est pas une mauvaise série, c'est une oeuvre sympathique de qualité qui a juste le défaut de ne pas être parfaite comme le sont d'autres.