7/10Samidare T.7

/ Critique - écrit par OuRs256, le 16/08/2013
Notre verdict : 7/10 - Un volume pas aussi hibou que les autres (Ecrivez votre critique)

Tags : manga samidare lucifer hammer biscuit tome jeunesse

Durant le combat des Chevaliers contre Animus, le chevalier Souris Tarô Kusakabe perd la vie... Pour le venger, la Mante religieuse, Hanako Sorano, se lance à corps perdu dans une confrontation contre la marionnette aux neuf yeux responsable de la mort de son ami d'enfance...

Samidare T.7
Deux jaquettes pour le prix d'une !

Un peu longue, c'est ainsi que je qualifierais la lecture de septième volume des aventures de nos chevaliers animaux et de la princesse qui veut réduire la Terre en bouillie. La faute à quoi ? Eh bien, je pense que c'est l'ennemi qui veut ça. Par trois fois, nos héros se retrouvent face à des dizaines de petites marionettes de boues qui, au final, ne valent pas grand chose et se font battre assez facilement. La répétition de cette scène trois fois fait qu'on a une furieuse impression de déja-vu la dernière fois, chose qui n'était encore pas arrivée depuis le début de la série. La bonne nouvelle du tome, c'est le traitement de Taiyô. Mizukami fait fort en nous présentant un personnage qui doute et qui ne sait vraiment pas sur quel pied danser. Du début à la fin, on le sent perdu, jusqu'à l'intervention de Yûhi qui lui apporte une sorte de présence fraternelle dont il avait besoin. C'est intéressant de voir à quel point ce dernier ressemble de plus en plus à Hangetsu. Il est devenu responsable (il en est au point où il aide quelqu'un quand même !), fier et sait comment agir avec ses coéquipiers. J'ai aussi eu l'impression que l'auteur insistait pas mal sur les vœux dans ce volume. Il rappelle celui de Yûhi et nous fait découvrir celui de pas mal d'autres personnages. On peut donc imaginer qu'il va peut-être y avoir quelque chose de nouveau à ce niveau là. 

Sans être un mauvais volume, le tome 7 de Samidare est un peu en dessous des précédents, la faute à un ennemi pas super intéressant. Après, rien que pour l'évolution de Taiyô, il vaut la peine d'être lu donc je n'ai aucun doute sur la suite des opérations, on devrait revenir au niveau habituel sans trop de soucis !