8.5/10Princesse Mononoké

/ Critique - écrit par Nicolas, le 18/04/2002
Notre verdict : 8.5/10 - Superbe. (Ecrivez votre critique)

Tags : mononoke princesse film miyazaki ghibli ashitaka films

Rares sont les dessins animés japonais squattant nos belles salles de cinéma de France. Et la plupart des temps, il faut vraiment avoir de la chance pour que notre bon vieux cinéma d'à côté en accueille un. Et pourtant, quand il s'agit oeuvre de la qualité de Princesse Mononoké, on se demande encore comment Crossroads ou Ghost Of Mars arrivent à prendre autant de place.
Au XVI siècle, dans le japon médiéval, le jeune garçon Ashitaka est obligé de quitter son village après avoir tué un démon qui l'a blessé. L'avant-bras meurtri par une malédiction qui ne cesse de croître, et habité par une force inouïe, son seul salut réside dans la bonne fortune. Au cours de son voyage, il rencontre Dame Eboshi, une femme très autoritaire à la tête d'une communauté de forgerons, opposée aux force de la nature, dont San, la " Princesse Mononoké ", l'enfant élevé par des loups, qui a juré sa perte...
Le récit s'inspire des croyances mythologiques, des fameux esprits de la nature et des démons qui composent les légendes antiques du japon. C'est ainsi que la forêt est habitée par d'étranges formes de vie, comme les sylvains (des petites créatures blanches), et des animaux gigantesques (des sangliers et des loups géants). Avant tout, il s'agit d'un message écologique, d'une mise en forme de l'idée que la nature est vivante au-delà de toute conscience et qu'elle a les moyens de se défendre. Les humains représentent la menace, le virus qui cherchent à détruire pour mieux évoluer (passage du moyen-âge à l'industrialisation). San, la " Princesse Mononoké ", et Ashitaka se retrouvent au milieu de tout cela, lié au deux mondes pour des raisons différentes, et tiraillés par ces deux univers. On ne peut que parler ici de fable, de merveilleuse histoire, qui trouve sa place dans l'animation de la plus belle manière qui soit. Pas d'effets spéciaux superflus, juste un niveau de qualité irréprochable et une imagination visuelle débordante. Le réalisateur, Hayao Miyazaki n'est pas à son premier coup d'essai, puisqu'il avait déjà frappé un grand coup avec Porco Rosso et Mon Voisin Totoro, et son talent explose avec Princesse Mononoké. Un sens du rythme, du fantastique, au service d'un spectacle visuel absolument passionnant. Pour peu que l'on soit ouvert à ce genre de songe.
Princesse Mononoké est une oeuvre somptueuse de l'animation japonaise, tant par sa qualité technique que par son message et son spectacle permanent. Il est fort probable que le sujet ne passionne pas tout le monde, mais ne pas reconnaître le caractère exceptionnel du dessin animé nippon serait un tort.