9/10Moonlight Act T.6

/ Critique - écrit par OuRs256, le 28/02/2012
Notre verdict : 9/10 - Lune Rouge, Chat Botté (Ecrivez votre critique)

Tags : act moonlight manga tome fujita kazuhiro gekko

Moonlight Act T.6
C'est l'été !Le petit chaperon rouge a été frappée (le coup ne l'a pas travesti...) par un coup de lune ! À coup de "Damn... Destroy...", notre encapuchonnée recherche des personnes du monde du lecteur qui semblent bien précises (chose totalement improbable pour un personnage de conte)... L'organisation Tsukuyomi représentée par Ideya et la bibliothécaire Kudô arrive en premier sur les lieux mais sont incapables de s'occuper de la petite fille fanatique du rouge. L'intervention de Gekkô et d'Hachi ne débloquera en rien la situation et l'ennemi réussira à s'enfuir. Obsédé par l'idée de renvoyer le petit chaperon rouge dans son livre, Ideya ne veut même pas écouter ce qu'elle a à dire. Il est buté et ne cherche pas la source du problème. C'est Gekkô qui se rendra compte que ce n'est pas par hasard si elle cible des gens bien précis dans le monde des lecteurs. Plutôt que de gagner et de renvoyer le chaperon rouge à coup de massue, c'est grâce aux mots que cette histoire pourrait être résolue, sans heurts et dommages collatéraux.

Comme tous les enfants, on m'a raconté l'histoire du petit chaperon rouge. C'est donc avec un plaisir non-dissimulé que je me suis attelé à la lecture de cette révision "Fujitesque". C'est sans surprise que le résultat est d'un très haut niveau. Les expressions du petit chaperon rouge sont impayables et donnent un côté complètement fou au personnage. D'ailleurs, les pouvoirs de cette dernière sont tout aussi étonnants. Elle peut faire apparaître des stands (un concept de matérialisation tout droit sorti de JoJo's Bizarre Adventure) représentant la grand-mère et le chasseur. Au fil des chapitres, on se rend compte que le petit chaperon rouge ne peut pas vraiment être méchante et qu'il y a une raison bien précise à sa colère. C'est le premier personnage (jusqu'à maintenant) qui a désiré le coup de lune pour pouvoir se venger de trois hommes qui ont mis le feu à une maison et entraîné la mort de sa lectrice. Cependant, les choses ne sont peut-être pas exactement comme elle les a vues et une donnée cruciale permet à Gekkô de changer la donne. Fujita nous montre avec la résolution de cette histoire que, même si le combat est au centre de son manga, il n'en fait pas non plus une priorité. Tout ce que je peux vous conseiller, c'est d'aller le lire !