8.5/10Les Gouttes de Dieu T.26

/ Critique - écrit par OuRs256, le 24/04/2013
Notre verdict : 8.5/10 - Rouge profond (Ecrivez votre critique)

Tags : gouttes dieu tome vin manga vins volume

Les Gouttes de Dieu T.26
La recherche de la madone ?L’heure de partir en quête du 8e apôtre est venue. Yutaka Kanzaki le décrit comme une “madone”, ce qui déclenche l’étrange fou rire de Robert. Alors que Shizuku comme Tomine partent sur la piste d’un vin effervescent, Shizuku cherche qui était la madone de son père, ce qui le plonge une nouvelle fois dans le passé de celui-ci… mais aussi dans celui de Robert. Quant à Tomine, dont Maki remarque que le thème ne lui convient pas, il se rend dans des dégustations aux quatre coins du monde, aux dépens de sa santé…

Le plus intéressant dans ce volume, c'est de voir l'approche différente des deux personnages en compétition. L'écart se creuse violemment entre les deux façons de faire : l'un tente tout simplement de marcher sur les traces de son père, alors que l'autre mise sur la technique pure (totalement détaché de l'émotionnel) pour faire mouche. De plus en plus, j'ai l'impression que suivre Tomine est ennuyeux. Ce personnage, qui est censé déjà tout avoir pour lui (la renommée, l'argent, l'amour, la connaissance...) fait presque tache dans l'univers de Yutaka Kanzaki, qui semblait être un homme simple, amoureux du vin qui ne se préoccupait pas de beaucoup d'autres choses. La route de Kanzaki fils est beaucoup plus sympa et nous permet de découvrir l'homme pour ce qu'il était et non pour ce qu'il a laissé. Ces va-et-vient incessants avec le passé s'intègrent naturellement dans l'histoire et donnent un troisième point de vue à l'histoire. La femme inaccessible est un thème qui revient souvent quand on parle d'art et les deux auteurs l'adaptent superbement au thème du vin. De plus, je dois avouer que ce huitième apôtre me plaît particulièrement puisqu'il amène notre héros à parler de la Champagne où j'ai vécu pas mal de temps... Nostalgie, nostalgie ! 

Avec un suspense haletant en fin de volume, cet excellent vingt-sixième volume des Gouttes de Dieu mérite décidément le coup d'oeil (mettez-y même les deux !), tout comme le reste de la série !