7/10Warlord T.3

/ Critique - écrit par OuRs256, le 11/08/2013
Notre verdict : 7/10 - Le saigneur de la guerre (Ecrivez votre critique)

Tags : warlord warlords shirt kim chef tags guerre

Infiltré dans le QG de l’Armée de la dernière chance pour assouvir sa vengeance, Maruhan se retrouve face au redoutable Moyongso, qui a déjà réglé leur compte à Liquang et à ses hommes… Mais lorsque le jeune homme se rue sur l’assassin de son père, il est réduit à l’impuissance en un seul coup ! Gravement blessé, le mercenaire d’Arkanzel perd conscience… pour se réveiller dans un chariot, au beau milieu d’un champ de bataille ! Qui l’a sauvé ? Et quel va être son rôle dans le conflit qui se prépare ?

Warlord T.3
En garde !

La fin du volume 2 nous avait laissé dans le doute. On ne savait pas du tout comment Maruhan était arrivé là ni pourquoi on l'avait gardé en vie. Les réponses à ces questions se trouvent dans ce troisième volume. Il se retrouve à suivre le Shôgun (qui a aussi récupéré Anna) et non plus l'Empereur, ce qui fait que les cartes sont redistribuées. Ce qui m'étonne encore, c'est cette incapacité des hommes à travailler ensemble. Ils ne sont pas capables de s'allier pour vaincre des démons qui semblent presque mieux organisés qu'eux sous le contrôle d'un Lord... Le combat entre Moyongso (ancien bras droit de Bayren) et Maruhan (fils de Bayren) montre que Bayren a laissé sa trace avant de mourir. On se demande encore pourquoi il a été trahi par son bras droit mais espérons qu'on comprenne tout ça très vite ! Une chose est sûre, ceux qui aiment le combat ne seront pas déçus puisque le volume alterne entre grande bataille et un contre un. Kim Byung Jin ne semble d'ailleurs pas être géné par ce changement puisque son trait ne faiblit à aucun moment ; un vrai plaisir pour les yeux ! Seul véritable défaut, certaines ellipses auraient plus tendance à perdre le lecteur qu'à épaissir le mystère (et créer du suspense). Il faut parfois s'y reprendre à deux fois et bien réfléchir pour savoir où on est. 

Warlord est un titre qui n'hésite pas à enchaîner les scènes d'actions mais qui se lit beaucoup trop vite ! Le graphisme aux petits oignons permet des combats fluides et sans aucun problème de lisibilité. Si vous n'êtes pas encore convaincu, allez chez votre libraire et ouvrez un tome, le reste viendra tout seul !