6.5/10Übel Blatt T.13

/ Critique - écrit par OuRs256, le 30/07/2013
Notre verdict : 6.5/10 - Combats sabordés (Ecrivez votre critique)

Tags : tome blatt ubel shiono manga etorouji jeux

Dans les airs, la bataille fait rage entre les forces impériales et les alliés d'Arksart. Profitant de la confusion, Köinzell parvient à monter à bord du vaisseau Amiral où il se retrouve enfin face à Lebellond ! Mais alors que le combat s'engage, une étrange forteresse volante fait son apparition... C'est le château de la Lance Céleste, commandé par Glenn ! L'ancien héros ordonne à Lebellond de se retirer mais... quel est son véritable objectif ? Et par quel prodige peut-il être encore en vie ?

Übel Blatt T.13
Y'a pas à dire, c'est beau !

Comme chaque année, l'ami Köinzell revient nous faire un petit bonjour et je dois avouer que l'auteur ne reprend pas vraiment à son meilleur niveau... Alors qu'on nous annonçait un monstrueux combat entre l'elfe rebelle et Lebellond, voilà qu'on nous ressort un personnage que l'on croyait mort (on ne sait pas trop comment il est revenu d'ailleurs) qui vient couper court au combat. Cette coupure est d'autant plus malvenue qu'elle casse aussi le rythme de l'histoire. On se retrouve donc avec une intrigue coupée en permanence et une parution pas beaucoup plus régulière. Pourtant, il y a quand même du très bon dans Übel Blatt, que ce soit au niveau du dessin (regardez la couverture, c'est juste sublime) ou de la mise en scène, on est définitivement en haut de tableau et on le voit lors des batailles épiques que l'auteur nous dépeint. Malheureusement, il a la fâcheuse tendance à se saborder lui-même, dommage... En fait, ce volume marque surtout la chute de Lebellond, en tant que héros mais aussi en temps que général de guerre. Ce dernier est encerclé et réduit au siège assez facilement par Glenn. Le retour de ce personnage soulève aussi beaucoup de questions même si on se doute un peu de ce qui le rend possible. 

Au final, ce tome 13 n'est pas mauvais, loin de là, il se lit même très bien (et très vite...) mais pour une série qui paraît aussi peu souvent, on s'attendrait peut-être à plus. Espérons que l'on assiste à la fin de Lebellond dès le prochain volume !