8.5/10The Arms Peddler T.6

/ Critique - écrit par OuRs256, le 11/04/2013
Notre verdict : 8.5/10 - Serpent en béton (Ecrivez votre critique)

Tags : arms peddler tome manga nanatsuki owl oon

The Arms Peddler T.6
Toujours aussi dark...Dans les ruines du manoir Guillemin, Garami détruit le grimoire des clés d’un seul coup d’épée. Tandis que l’ouvrage est consumé par d’étranges flammes ténébreuses, le temps reprend ses droits : la forêt noire disparaît peu à peu avec tous ses occupants ! Airi et ses compagnons peuvent enfin reprendre leur route. Sur le chemin de Caradia, ils tombent sur l’un des approvisionneurs de la guilde, qui décide de se joindre à eux et leur permet de pénétrer dans Hemden. Mais au détour d’une ruelle, Sona se retrouve face au meurtrier de ses parents, le redoutable Hydra…

Oh la la, quelle intensité dans le début du tome. Les "retrouvailles" entre Sona et Hydra sont vraiment bien mises en scène et on voit tout de suite que le jeune garçon n'a pas encore le niveau pour s'attaquer au brigand implacable. Sans l'intervention de ses amis, rien ne dit que le jeune garçon ne puisse faire quoi que ce soit... De son côté, Garami apprend qu'elle n'est plus sous la menace d'une mise à prix du Balzar et peut donc réintégrer la guilde et recommencer à vendre des armes. Cette dernière se voit d'ailleurs proposer une mission directement, une mission en rapport avec le Grimoire des clés. On se dirige donc de nouveau vers un arc qui devrait apporter quelques précisions sur les origines de Garami parce que dans ce tome, on ne peut pas vraiment dire que l'histoire avance beaucoup. Sona rencontre aussi un jeune garçon assez mystérieux qui lui propose des cours d'escrime, le voyant déterminé mais assez mauvais. Ils vont ensemble devoir faire face à un monstre encore gigantesque. C'est en train de devenir la "marque de fabrique" de la série, les créatures sont juste gigantesques, ce qui donne des combats épiques (surtout quand Garami sort son épée). Ces mêmes affrontements permettent au dessinateur de laisser champ libre à son crayon et de nous offrir des planches tout simplement magnifiques.

Je le dis à chaque fois pour les titres Ki-oon mais l'attente avant le prochain tome va être horrible puisque l'on a rattrapé la parution japonaise. Pas sûr que le tome 7 soit pour cette année donc...