8/10The Arms Peddler T.2

/ Critique - écrit par OuRs256, le 28/04/2012
Notre verdict : 8/10 - Gare au Garon ! (Ecrivez votre critique)

Tags : tome arms peddler manga sona garami jeune

The Arms Peddler T.2
Garami, toujours aussi sulfureuseEst-ce que l'histoire avance dans ce tome ?
Dans la ville de Yuga, la princesse de Caradia, Airi, doit être vendue comme esclave. Dans le but de la sauver, la résistance a fait appel aux services de Garami pour leur livrer assez d'armes pour pouvoir combattre. Puisque seuls les marchands d'esclaves sont autorisés à rentrer à Yuga, notre vendeuse à dû se séparer (temporairement) de Sona. Alors qu'il tentait de s'échapper de sa propre cellule, ce dernier se retrouve dans la chambre où est enfermée la princesse. Face aux caprices de la jeune fille, Sona a fort à faire. Pour le moment, il est seul pour la protéger mais il sera vite rejoint par les résistants et le Garon qu'il a rencontré dans sa cellule. Cerise sur le gâteau : Garami viendra récupérer les deux jeunes gens pour une tentative d'évasion qui restera dans les mémoires !

Par rapport au tome précédent, ça donne quoi ? Le premier tome était déjà complètement survolté mais dans celui là, on retrouve encore de l'action non-stop. Le sauvetage de la jeune princesse ne sera pas une tâche facile et l'évasion des trois compagnons d'infortune non plus ! La série continue sur sa lancée avec un graphisme toujours aussi dynamique (c'est incroyable ce mouvement que Night Owl arrive à donner à son action). Difficile de s'ennuyer pendant la lecture tant l'action est frénétique !

Que peut-on attendre du prochain volume ? Le scénariste prend bien le temps de mettre son univers en place. Son tableau post-apocalyptique vient s'étoffer avec le monde des sous-terrains qui regorge de créatures bizarroïdes auxquelles on ne s'attend pas forcément. Le prochain tome devrait voir la princesse reconduite chez elle en Caradia et le sort de la résistance devrait nous être révélé. Sona commence enfin à gagner un peu d'argent et apprend de jour en jour au contact de Garami. L'heure de la vengeance viendra !

Le mot de la fin : Toujours aussi agréable à lire, The Arms Peddler est une série qui semble promise à la conservation d'un rythme effréné. On commence à s'attacher aux personnages et surtout à Sona, jeune garçon en pleine quête initiatique mais encore plus à Garami puisque l'auteur commence à nous dévoiler quelques éléments sur son objectif. Le plus dur sera de tenir lorsque la parution française aura rattrapé les 4 tomes japonais. En effet, au pays du soleil levant, il n'y a qu'un tome tous les 6 mois... En tout cas, avec une série pareille, Ki-oon reste assurément leader incontesté du manga d'heroic-fantasy en France.