6/10Team Medical Dragon T.21

/ Critique - écrit par OmegA, le 18/09/2012
Notre verdict : 6/10 - Non-approuvé par Hippocrate (Ecrivez votre critique)

Tags : medical team dragon manga tome akira nogizaka

Team Medical Dragon T.21
Volume 21Tandis que Noboru tente de faire réagir le Dr Arase pour qu'il se reprenne en main, le professeur Noguchi quant à lui assure ses arrières en demandant une faveur à Shinsuke au cas où son opération se passerait mal. En effet, le jour J est proche et le Dr Kunitachi se prépare méticuleusement afin d'être le meilleur possible, bien conscient des enjeux politiques que cette opération cache, les élections n'ayant pas encore été décidées. Le Dr Fujiyoshi, suite à l'aveu de Ryutaro, fait face à un dilemme, remettant en cause son avenir au sein de Meishin.
Lorsque le jour fatidique arrive enfin, la tension est à son comble et tous se réunissent pour regarder l'opération et prier pour que celle-ci se termine en faveur de chacun. Mais alors que Kunitachi est arrivé au moment le plus dangereux de l'opération, un incident survient, remettant en question les chances de survie de Noguchi.

Il ne se passe pas grand chose au début de ce tome. Ryutaro est toujours aussi arrogant, il manipule et devine les sentiments des autres avec une facilité assez horripilante, comme si tout était très simple pour lui. Et c'est le cas il faut croire, c'est d'ailleurs ce qui est censé faire son charme. Pas grand chose donc à se mettre sous la dent si ce n'est la certitude que l'équipe batista est composée des meilleurs médecins (oui, on le savait déjà). L'intérêt du livre ne se révèle que lorsque l'opération débute, vers la fin malheureusement... Là, la lecture devient plus passionnante, les ressentis des personnages sont détaillés, quitte à dévoiler des pensées pas très belles.

Et c'est justement ça qui est intéressant, ce point de vue situé non pas au niveau des âmes bien pensantes, les médecins héros et droits jusqu'au bout, n'ayant pas une once de mauvaise pensée pouvant effleurer leur esprit... Non, bien au contraire, la narration se fait dans une ambiance à couteaux tirés (ou devrais-je dire à scalpels tirés...). C'est une plongée dans l'univers oppressant où évolue le personnel médical et où chacun ose seulement penser à une délivrance inespérée... On découvre alors encore une fois la véritable face sombre de cet hôpital, où le pauvre patient en train de se faire charcuter en est réduit à une compétition entre médecins pour savoir qui est le meilleur... Ce tome 21 se termine sur un suspens haletant, qui nous réveille enfin de la torpeur du début !