7/10Sprite - Tome 1

/ Critique - écrit par Plax, le 21/06/2011
Notre verdict : 7/10 - Retour vers le futur (Ecrivez votre critique)

Tags : sprite tome ishikawa manga yugo livre mangas

Yoshiko, ses amies et son oncle se retrouvent bloqués au sommet d’un gratte-ciel quand la catastrophe frappe Tokyo. Aucun survivant ne sait ce qui s’est passé, mais déjà la panique s’empare de certains.

Sprite est un thriller haletant oscillant entre horreur et science-fiction écrit par Yugo Ishikawa (Yoiko, Fighting Beauty Wulong) dont voici le résumé officiel :

« D’abord, des flocons noirs tombèrent du ciel… Puis il y eut ce terrible séisme, le raz de marée noir et… plus rien. Yoshiko, ses amies et son oncle se retrouvent bloqués au sommet d’un gratte-ciel quand la catastrophe frappe Tokyo. Aucun survivant ne sait ce qui s’est passé, mais déjà la panique s’empare de certains, tandis que d’autres profitent de la confusion pour s’approprier les maigres ressources restantes. Tous ont compris que leur monde ne sera plus jamais le même. »

Sprite - Tome 1
Sprite Tome 1
Yoshiko est une adolescente japonaise tout ce qu'il y a de plus normal. Pourtant sa vie va basculer le jour où avec ses amies, elle va comme d'habitude amener à manger à son oncle Shôgo. Ce dernier est un vrai otaku, il ne sort plus de chez lui et passe son temps à jouer à un MMO. La statistique tombe, en 10 ans d'existence de son RPG, il a passé la bagatelle de 43800 heures à jouer, soit 5 ans. Yoshiko vient donc lui apporter de quoi survivre au dernier étage de la tour dans laquelle il vit. C'est à ce moment qu'une énorme vague noire, comparable à un tsunami décide d'engloutir Tokyo dans un tremblement de terre. Est-ce réellement un tsunami ? Une éruption du mont Fuji ? Personne ne sait ce qu’il s’est passé, mais la panique gagne du terrain.

Ce premier tome va poser les bases de l'histoire et annonce d'ores et déjà l'ambiance sombre et glauque de la série. La découverte de cette substance noire étrange ne se fera pas sans dommages. A leurs risques et périls, certains personnages vont tenter de s’échapper en piquant une tête (on s’en doute, c’est une très mauvaise idée). Les évènements s’enchaînent avec rythme si bien que nous ne voyons pas les 200 pages du volume s’écouler alors que toute l’action (excepté les premières pages) se déroule à huis clos au dernier étage de cette maudite tour.

Sans être merveilleux, les dessins sont corrects mais jouent parfaitement leur rôle en contribuant au mal être permanent (les pages sont extrêmement sombres). Les personnages qui réagissent tous différemment à la catastrophe sont attachants, même si certains sont « dérangeants ».

Pour résumer, un premier tome plutôt attrayant, captivant et qui donne envie de connaître la suite. Le tome 2 paraîtra en juillet chez Kazé.