8/10Skip Beat! T.20

/ Critique - écrit par Mimi0524, le 20/06/2012
Notre verdict : 8/10 - Joyeuses fêtes! (Ecrivez votre critique)

Tags : tome beat skip nakamura manga yoshiki kyoko

Skip Beat! T.20
Kyôko au fourneau Malgré l’aide reçue précédemment du célèbre acteur hollywoodien Kuu Hizuri, le père de Ren, Kyôko tente désespérément de comprendre son nouveau personnage. Les choses sérieuses ne reprendront cependant qu’aux prochains volumes car ce qui préoccupe notre héroïne dans ce vingtième tome, c’est de redonner le sourire à Maria, la petite-fille adorée du président de LME, le 24 décembre. C’est la veille de Noël et c’est surtout l’anniversaire de la fillette. Pourtant, il est hors de question de fêter l’évènement qui a provoqué la mort de sa mère, tuée dans un accident d’avion alors qu’elle venait la retrouver suite à un seul caprice. Kyôko, déterminée à atteindre son but, lui propose alors d’organiser à elles deux, une soirée de remerciement en l’honneur de tous ceux qui les ont encouragées durant cette année.

Ce volume reste un peu en retrait vis-à-vis de l’histoire globale de Skip Beat. Il n’y a ni rivalité, ni tournage, ni interprétation : c’est uniquement un moment de festivité et de détente. Cet épisode recèle de beaucoup de surprises pour les deux étoiles du jour mais aussi pour nous, les lecteurs. Même s'il s'agit d’une transition, ce tome est loin d’être ennuyeux et bâclé comme on pourrait le penser. C’est une bonne occasion pour nous dévoiler de nouveaux personnages mais aussi pour réunir nos préférés : Mlle. C’est-un-scandale, Ren, ou le président de LME qui continue ses extravagances avec ses déguisements (en père noël cette fois-ci, avec le traîneau et les rennes en prime) et des mises en scène très élaborées (et en fanfare). L’humour est toujours au rendez-vous mais il reste très atténué par la douce joie de Maria et de Kyôko qui nous émeut à la fin du spectacle.

Ce vingtième tome nous offre une lecture agréable et un petit moment de fraîcheur. Il prépare également l’arrivée d’un nouvel arc qui confrontera notre Kyôko à son nouveau rôle. À suivre !