7.5/10Shaman King

/ Critique - écrit par Djak, le 09/02/2003
Notre verdict : 7.5/10 - Esprit es-tu là ? (Ecrivez votre critique)

Tags : shaman king manga takei hiroyuki yoh tome

Manta est un jeune collégien sérieux trimant tous les jours à l'école et aux cours du soir. Un soir, en retard pour prendre son train il décide de couper par le cimetière. C'est la qu'il aperçoit un jeune garçon de son âge qui l'invite à contempler les étoiles mais aussi tous les fantômes du cimetières avec lui. Manta effrayé par la vue des fantômes prend les jambes à son coup. Le lendemain, un nouvel élève arrive dans la classe : le garçon du cimetière. Il s'appelle Asakurah Yoh. Yoh faisant semblant de ne pas reconnaître Manta, celui-ci le suit le soir pour le démasquer. Yoh lui explique alors qu'il est en fait un Shaman (c'est à dire qu'il peut relier le monde terrestre au monde des morts) et qu'il est ici pour compléter et finir son apprentissage.
Shaman King
Shaman King
Manta va alors petit à petit devenir ami avec Yoh et découvrir ce qu'est réellement la vie d'un Shaman. Yoh, quant à lui, va devenir ami avec le fantôme d'un grand samouraï et en apprendre beaucoup plus sur ses pouvoirs et les shamans grâce à ses rencontres avec d'autres shamans... et ce dans le but final de devenir le SHAMAN KING.
Après ma lecture des 14 premiers volumes, je peux dire qu'au niveau du dessin c'est assez spécial mais loin d'être vilain, au contraire il est très agréable à lire car clair et lisible tout en possédant une foule de petits détails. Le design des persos très sympathique et varié nous permet de connaître immédiatement leur caractère. De plus, c'est l'un des rares mangas où le héros est le personnage le plus attachant (autant que celui de
One Piece) .
Bon revenons à la trame maintenant. A la lecture des premiers volumes, on trouve l'idée des Shamans qui s'affrontent chacun avec leurs pouvoirs différents pour devenir le Shaman King pas mauvaise mais pas très originale. Les combats entre Shamans sont sympas, les bagarres bien foutues avec par moment un zeste d'humour savamment placé. Ainsi, on a l'impression de se retrouver devant un manga pas génialissime mais plutôt sympa et agréable à suivre.
Mais attention, car ce manga somme toute correct au début ce révèle être en fait bien plus passionnant au fur et à mesure de sa lecture. Bon, certes on est dans un shônen donc la trame reste assez basique (devenir plus fort pour battre des ennemis encore plus fort et avec l'aide de ses amis devenir le meilleur : le Shaman King). Bon, là c'est clair, je schématise mais je ne suis pas loin de la vérité. Pour autant, Shaman King n'est pas un mauvais manga car il arrive, tout en respectant cette étiquette de manga shônen, à innover. En effet, Dragon Ball avait ses Super Saïans, Hunter X Hunter son nen, et bien Shaman King lui a son over soul et son monde des esprits.
En outre, Shaman King arrive à développer un certain côté sombre avec l'arrivée de Hao (le méchant), mais aussi avec son côté plus sérieux (l'idée de tuer et de mourir apparaît comme un thème récurrent).
Enfin, l'auteur donne vraiment l'impression de contrôler son histoire et ses personnages, on n'a, à aucun moment, le sentiment qu'il invente au fur et à mesure. Ainsi, il y a peu de risque que l'histoire devienne complètement ridicule ou qu'il y ait des incohérences. L'auteur nous donne une impression de force tranquille avec cette histoire mais surtout son héros : simple, et confiant dans la vie et l'être humain... Un pur moment de détente.
Pour conclure, Shaman King c'est moins compliqué qu'Hunter x Hunter, moins vibrant que One Piece mais mieux que les autres shônen récents. A découvrir sans hésitation.