7.5/10Sanctum T.4

/ Critique - écrit par OuRs256, le 06/10/2012
Notre verdict : 7.5/10 - C'est la guerre mon colonel ! (Ecrivez votre critique)

Tags : sanctum tome manga jeunesse evaluation livres yajima

Sanctum T.4
L'origine de la guerre : LunaEn échange de 12 offrandes, Luna a conclu un pacte lui permettant de jouir d’un sursis de 7 ans avant de devenir le dieu qui doit détruire l’humanité. La famille de son oncle ayant été assassinée, la jeune femme commence à tuer les gens pour se venger. Il ne lui reste que deux personnes à sacrifier pour honorer le pacte et il semblerait qu'elle sache exactement qui elles sont… Le gnosticisme se relève enfin ! Ce dernier déclare la guerre au catholicisme et des affrontements éclatent partout dans le monde. Luna, se rendant compte de la dimension planétaire du conflit, décide d'aller voir le président Nitobe pour lui demander d'arrêter de se battre en son nom. Ce dernier, impatient de rencontrer dieu, va tout faire pour qu'elle arrive le plus rapidement possible à lui. Il se pourrait pourtant qu'il soit déçu du résultat...

Sanctum approche encore plus de son dénouement. Luna possède la puissance divine mais ne compte pas réellement détruire l'humanité. On se doutait bien que la jeune fille ne pourrait s'y résoudre mais les actions qu'elle entreprend pour éviter de le faire sont assez étonnantes (il suffit de voir les dernières pages du volume pour s'en convaincre). Le conflit gnostiques/catholiques dégénère très rapidement en croisade et se répand à une vitesse folle, influant directement sur la politique mondiale puisque les francs-maçons utilisent leur pouvoir pour que les grandes puissances se rangent de leur côté ou ferment les yeux sur certains actes qui pourraient être considérés comme... déviants.

C'est un fait, Luna a obtenu une stature impressionnante et a pris pleinement conscience de son rôle. La façon dont elle le rejette est plutôt bien mise en scène puisque la jeune fille passe tantôt par la haine, tantôt par le doute mais surtout par la reconnaissance. Le cinquième volume mettra un terme à cette série au graphisme toujours aussi impeccable dès la fin du mois de septembre. Ne ratez pas la critique complète sur Krinein !