6.5/10Roji! T.2

/ Critique - écrit par OuRs256, le 06/05/2013
Notre verdict : 6.5/10 - Période de grand calme à Matou-ville (Ecrivez votre critique)

Tags : roji kotobuki keisuke manga oon poche indisponible

Roji! T.2
La petite troupe au complet.À Kamishiro, la vie suit tranquillement son cours. Tranquillement ? Pas si sûr ! Alors qu'elles recherchent un peu d'ombre, Yuzu, Karin et Azusa découvrent une mystérieuse galerie. À l'intérieur, une étrange gravure les attend... Aurait-elle un lien avec tous les phénomènes inexpliqués qui ont lieu en ville depuis quelques temps ? Une chose est certaine, nos détectives en herbe ne sont pas au bout de leurs surprises !

Roji! continue de nous proposer un univers tout choupinou (oui oui, choupinou) mais encore un peu trop décousu. À l'instar de nombreux manga, l'introduction se fait à gros coups de petites histoires indépendantes sans lien et c'est un peu dommage puisqu'avec l'idée des fées et des chats, il aurait été assez facile d'introduire un mini-fil rouge. Fort heureusement, la fin du tome va dans ce sens avec un dernier chapitre qui nous laisse sur notre faim et qui nous met dans l'expectative quant au contenu du prochain. L'auteur profite donc des quelques chapitres de ce volume pour développer un peu plus son univers et introduire quelques mystères dans la ville de Kamishiro. Que ce soit autour de la rivière ou même encore au niveau de la disposition de la ville, on apprend que tout était un peu différent et qu'une mystérieuse fée nommée Blanche serait à l'origine de tout ça. Voilà peut-être le lien que l'on attendait... Un petit mot sur l'édition tout de même qui est juste sublime. Le papier est d'excellente qualité et fait parfaitement ressortir les couleurs toutes mignonnes utilisées par Keisuke Kotobuki. De plus, chaque page (sans exception) est numérotée, ce qui est plutôt une bonne chose pour les plus jeunes qui pourront se repérer très facilement dans l'ouvrage. 

Pour le moment, Roji! joue sur son côté kawaii et peut-être pas assez sur ses personnages pour se poser comme un titre vraiment bon. Il se lit quand même de manière assez fluide et commencera à éveiller les curiosités.