4/10Reborn! T.32

/ Critique - écrit par OuRs256, le 25/09/2012
Notre verdict : 4/10 - Steak de Kangourou (Ecrivez votre critique)

Tags : reborn chapitre amano akira manga tome tueur

Reborn! T.32
Le gardien du soleil à l'honneurLes anneaux Vongola ont été brisés par le clan Simon avec une facilité déconcertante lors de la cérémonie de passation de pouvoir. Afin de s’opposer à ce dernier, Tsuna et ses amis tentent de ressusciter les anneaux avec l'aide d'un forgeron de génie, Talbot. Il reforme des choses qui ressemblent à des boules et pour qu'ils reprennent une forme "utilisable", les Vongola vont devoir envoyer leurs flammes à pleine puissance. Cependant, et à leur grande surprise, ce ne sont pas des anneaux qui ressortent de ces boules mais un accessoire adapté à chacun, un Vongola Gear (on voit celui de Ryôhei sur la couverture du volume 32). Direction ensuite l'île secrète des Simon (qui n'est pas vraiment secrète puisqu'elle est découverte en moins de trente secondes) pour le combat. Lorsqu'ils arrivent sur l'île, Tsuna et ses gardiens tombent nez à nez avec les Vendicare qui prétendent arbitrer l'affrontement entre les deux familles sur demande ancestrale des deux fondateurs Vongola/Simon. Le premier combat opposera Aoba Kôyô et Sasagawa Ryôhei, les deux boxeurs.

Hum, comment dire... Autant j'étais partagé en lisant le volume précédent, autant je ne suis plus du tout partagé en lisant celui-ci. Je peux donc affirmer sans problème que cet arc ne va pas me plaire du tout puisque c'est du grand n'importe quoi. Que les anneaux Vongola soient détruits passent encore, qu'ils renaissent sous une forme d'accessoires... pourquoi pas, ça peut faire vendre des goodies. Par contre, qu'ils confèrent aux Vongola une puissance capable d'égaler celle des Simon sans aucune modification... hum... problème non ? Alors qu'ils ont tous été battus (et facilement en plus) par un seul Simon lors de la cérémonie, les Vongola peuvent maintenant faire du un contre un sans aucun souci ? Il faudrait peut-être essayer d'être un peu cohérent de temps en temps... Je ne veux même pas parler de l'île secrète parce que c'est encore pire...

Par contre, je vais m'attarder sur ce que je considère être le point le plus ridicule du volume : le "nouveau pouvoir de Ryôhei". Auparavant, avec son anneau et sa boite, il disposait d'une limite de 3 minutes, ce qui l'handicapait un peu puisqu'il ne pouvait pas mener de longs combats. Tout ceci est réglé puisque la limite de temps a disparu. Génial me direz-vous mais non puisque Ryôhei s'est imposé une autre contrainte : pour que son "pouvoir s'active", il doit se faire rouer de coups avant. Oui oui, s'il ne se prend pas des dégâts considérables, sa flamme ne se charge pas... Ridicule ? Je crois bien oui...

Je ne sais pas ce que l'auteur a en tête pour les autres accessoires mais si elle nous sort le même genre de choses, on court droit à la catastrophe. C'est un peu dommage puisque l'arc narratif démarrait plutôt bien avec un peu de mystère, des personnages assez stylés et complémentaires. Là, j'ai l'impression qu'on est reparti pour s'enliser dans un cycle de combats sans intérêt et qui ne mènera à rien. Bref, comme je dis toujours, on verra ce que ça donne au prochain tome !