7/10Ratman T.4

/ Critique - écrit par OuRs256, le 11/09/2012
Notre verdict : 7/10 - Fait comme un... (Ecrivez votre critique)

Tags : ratman manga heros shuto inui sekihiko tome

Ratman T.4
La diabolique CréaAlors qu'une photo de Mirea est sur le point d'être publiée dans la presse, Shûto va encore une fois faire appel aux pouvoirs de Ratman pour essayer d'éviter à son amie une situation très embarrassante vis à vis de ses camarades de classe. Malheureusement, il va être gêné par un mystérieux super-héros largement plus fort que lui. Incapable de réagir, il va souhaiter devenir de plus en plus fort, ce qui va amener un certain changement...

Gros combat en perspective dans ce quatrième volume de Ratman. Point quasi classique dans un shônen, l'heure de la première véritable défaite est arrivée. Shûto va se rendre compte que sa faiblesse entrave les capacités de son alter ego et va donc commencer un entraînement spécifique pour pouvoir combattre à pleine puissance.

Petite déception que ce tome. Derrière la couverture, on retrouve quelques dessins humoristiques d'Inui qui nous dit que ce tome est le plus riche en révélations jusqu'ici mais justement, j'ai attendu, attendu, attendu et... rien. Je ne vois pas ce que l'auteur a considéré comme révélation mais pour moi, ça arrivera plutôt dans le tome suivant. Le combat contre le mystérieux super-héros nous apprend l'existence d'une organisation secrète dans l'organisation des super-héros, bon soit. Tant qu'on ne sait pas ce qu'ils cherchent, ce n'est pas vraiment très intéressant...

Malgré ça, le combat reste sympathique et c'est toujours aussi sympa de voir comment l'auteur fait douter le héros. Il est définitivement plus humain que "héros" mais sa détermination est sans faille. Il ne rechigne pas à l'entraînement et devrait s'améliorer assez rapidement.

Ratman continue un peu plus faiblement mais le tome suivant remontera le niveau sans aucun doute. On entrera (en tout cas, je l'espère) au cœur de l'histoire, à savoir les raisons de la vengeance de la famille Mizushima. Juste un petit commentaire sur l'objet pour finir. Le titre dispose d'un grand format et d'un soin tout particulier, j'entends par là pages couleurs et papier de belle facture, ce qui souligne sa qualité. Ratman, c'est du solide !