9.5/10One Piece T.61

/ Critique - écrit par OuRs256, le 12/03/2012
Notre verdict : 9.5/10 - Retour fracassant ! (Ecrivez votre critique)

Tags : one piece tome oda originale edition eiichiro

One Piece T.61
Comparez à la cover du tome 1 !Est-ce que l'histoire avance dans ce tome ?
L'histoire fait un pas de géant avec ce 61e opus, qui marque l'entrée dans la deuxième partie de la série. Intitulé exactement comme le premier (Romance Dawn en VO, A L'Aube d'une grande aventure en VF), ce volume voit le retour de TOUS nos héros (ils s'étaient quittés dans le tome 52) sur l'archipel Sabaody. Evidemment, les problèmes commencent dès leur arrivée, puisqu'ils apprennent (presque chacun à leur tour) qu'une bande de pirates se fait passer pour eux et tente de recruter grâce au nom de Luffy. Même s'ils se moquent de ces usurpateurs, la campagne de recrutement les met sur le devant de la scène, ce qui a pour conséquence de braquer tous les projecteurs sur nos neuf héros. Entre les retrouvailles et la nécessité de s'enfuir une fois de plus, le retour de nos héros n'est pas de tout repos !

Par rapport au tome précédent, ça donne quoi ? On quitte le flashback (ou plutôt le "retour en arrière" comme le préconise l'Académie française !) pour revenir à l'époque présente et découvrir comment nos héros ont évolué. Toujours aussi drôle, dynamique et intrigante (on ne sait pas avec qui parle Doflamingo, ni quels sont précisément les liens entre la Marine et Jewelery Bonney), la série entame sa deuxième partie et cherche un nouveau départ comme le montrent le titre et le break de deux ans. C'est avec un plaisir non dissimulé que l'on retrouve tous les membres de l'équipage, qu'on avait pas vu depuis un moment et les avoir à nouveau réunis laisse présager du tout bon à suivre !

Que peut-on attendre du prochain volume ? L'île des hommes poissons ! On l'attend tous depuis la fin de Thriller Bark, elle va finalement arriver ! On ne sait pas si Sandy va survivre aux sirènes (ses giclées de sang se font de plus en plus violentes depuis qu'il est revenu de Newcomer Land...) mais une chose est sûre : on a hâte de revoir Jimbei, Hachi et tous les autres. Ce sera l'occasion d'en apprendre plus sur Arlong et l'équipage dirigé par Fisher Tiger (le libérateur d'esclaves dont parle Hancock), dont il a fait partie avec Jimbei.

Le mot de la fin : One Piece est toujours un manga aussi envoutant. On prend un plaisir monstre à dévorer le volume et les "questions que tout le monde se pose" recèlent d'interrogations toutes plus débiles les unes que les autres (il y a même quelqu'un qui a demandé si le zizi de Joz, un des capitaines de la flotte de Barbe Blanche, était aussi en diamant... je vous laisse découvrir la réponse de maître Oda). Si vous n'avez toujours pas commencé la série, ce tome pourrait être un bon départ (qui vous fera sûrement acheter les 60 tomes précédents, je n'en doute pas !!!). En plus, One Piece, c'est comme du bon vin, ça périme pas, ça se bonifie !