ATTENTION : CONTENU RESERVE A UN PUBLIC AVERTI

Les images et textes à caractère érotique, pornographique ou violent contenus dans cette page peuvent choquer certaines sensibilités. En consultant cette page, vous attestez être majeur au regard de la loi française et vous prenez vos responsabilités par rapport à son contenu.

CONSULTER QUITTER

7.5/10Nozokiana T.4

/ Critique - écrit par OuRs256, le 20/04/2013
Notre verdict : 7.5/10 - Coquinous bienvenus ! (Ecrivez votre critique)

Tags : nozokiana tome honna wakoh kurokawa emiru manga

Nozokiana T.4
Qui a dit suggestif ?
Tatsuhiko s'est pris au jeu imposé par sa jolie voisine Emiru, de s'espionner l'un l'autre. Il surprend un jour la jeune femme dans son studio en compagnie d'un homme. Curieux, il se met à l'épier pour de bon, jusqu'à en oublier la règle qui leur impose de ne l'espionner qu'un jour sur deux. Quelle punition lui réservera Emiru?

Le pauvre Tatsu continue de subir la loi d'Emiru (on devrait presque renommer la série en "Emiru no Hôsoku" tiens !) mais... il a l'air d'y prendre goût. Sa relation avec la jeune fille qui n'avait pas super bien commencé prend des allures de Stockholm syndrome puisque notre héros commence à en pincer pour celle qui le "tourmente" (bon après, c'est quand même de la tourmente assez sympathique). D'ailleurs, non content d'avoir une copine magnifique, une voisine qui lui tourne autour et une amie d'enfance raide dingue de lui, Tatsuhiko continue à faire tourner les têtes des filles partout où il passe, pour se constituer une véritable collection de nanas qui se mettent littéralement nues devant lui. Non non, vous ne rêvez pas, vous êtes tout simplement dans un manga ! En tout cas, l'auteur continue de s'amuser avec son personnage principal qu'il place dans la panade en permanence (oui, c'est vraiment trop difficile de choisir parmi toutes les charmantes créatures qui l'assaillent !). Concernant Emiru, cette dernière commence à montrer des signes d'attachement aussi. Est-ce que c'est une bonne ou une mauvaise chose ? Seul l'avenir nous le dira. En tout cas, si elle avait des vues sur le héros depuis le début, le petit jeu malsain qu'elle a initié pour lui parler est sacrément tordu ! 

Nozokiana prend une nouvelle direction à la fin de son quatrième volume et il faut avouer que ça devrait donner un petit plus à une série plutôt bien rodée et éditée avec brio (ces couvertures... fiouuu !).