6.5/10Negima ! Le maître magicien

/ Critique - écrit par Djak, le 21/10/2005
Notre verdict : 6.5/10 - Negi un ami qui vous veux du bien (Ecrivez votre critique)

Tags : negima magicien maitre manga akamatsu ken pika

On a découvert Ken Akamatsu grâce à Love Hina qui a enchanté le public adolescent français. Peu de temps après, le lectorat l'a retrouvé avec son oeuvre de jeunesse : Ai non stop ! et s'est ainsi rendu compte à quel point le mangaka avait progressé que ce soit dans la création de ses intrigues que dans son style.
Aujourd'hui, Ai non stop ! a fini sa publication française et il est normal que l'éditeur Pika nous propose de découvrir la toute dernière série en date de l'auteur : Negima ! Le maître magicien.

On connaît Ken Akamatsu pour ses histoires mettant en scène un jeune héros maladroit, looser de naissance très souvent mais paradoxalement qui se retrouve entouré de filles plus jolies les unes que les autres. Cette fois-ci, histoire d'innover, l'auteur nous plonge dans une intrigue complètement originale avec au programme des filles, un jeune héros maladroit, encore des filles ... et de la magie !
En bref, pour ceux qui n'ont pas comprit, on a le droit à du Love Hina sauce surnaturelle à tendance Harry Potter. Si la référence à Harry Potter est toute trouvée, il serait trop facile de jeter la pierre à l'auteur et de dire qu'il ne s'est pas foulé pour puiser son inspiration. En effet, on peut tout aussi bien citer au côté du célèbre magicien de Poudlard comme référence : Kiki la petite sorcière voir même la toute récente série Tweeny Witches.
Passons cette pseudo question sur la frontière entre la référence/pompage et intéressons-nous plutôt à l'intrigue.

Negi Springfiled, petit génie de 10 ans, sort de l'école de magie en Ecosse. Il ne lui reste qu'un stage de fin d'études à réaliser pour valider son cursus. Bizarrement, il est nommé professeur d'anglais dans un collège de filles au Japon de l'académie Mahôra.
Sa classe se compose de 31 filles, toutes plus âgées que lui et possédant une forte personnalité que Negi, de par sa taille et son âge, a bien du mal à maîtriser. L'une d'elle, Asuna Kagurazaka se voit contrainte d'héberger Negi, le temps pour lui de trouver un appartement. Très vite, elle découvre qu'il est magicien et menace de dévoiler son secret, s'il ne se plie pas à ses envies...Negima (c) Pika
Negima (c) Pika

Si vous connaissez déjà les autres oeuvres de l'auteur, il ne fait aucun doute que Negima ! ne vous dépaysera pas. Le mangaka reprend les recettes qui lui ont apporté le succès avec Love Hina en ajoutant une pointe d'originalité grâce à la magie. Ce nouvel élément lui permet de créer quelques amorces inédites de quiproquo qui déboucheront malheureusement sur des gags déjà vus et revus. Histoire de faire passer la pilule plus facilement, Ken Akamatsu inverse juste quelques rôles et situations. Ainsi contrairement à Love Hina, Negi est apprécié des filles et se prend moins de baignes (exception faite de celles de Asuna).
On reste en terrain connu et c'est bien dommage.

Graphiquement Negima ! s'impose comme le chef d'oeuvre de l'auteur. Le trait de Ken Akamatsu est maîtrisé et fin. Les dessins sont de toutes beauté, détaillés et variés (merci les assistants). Même constat pour les personnages, le mangaka arrive à différencier assez facilement la horde de filles que compose le « harem » de Negi.

Negima (c) Pika
Negima (c) Pika
L'édition de Pika est plus qu'honnète comme d'habitude avec cette éditeur. On retrouve avec plaisir les splendides pages couleurs en début de tome. L'impression est de qualité comme l'encrage. l'éditing parait correcte et ne relève pas de grosses erreurs visible en tout cas. Enfin, cerise sur le gâteau, Pika a aussi laissé les pages bonus présentant les croquis préparatoires du manga.

En conclusion, Negima ! Le maître magicien malgré son manque cruel d'originalité n'en reste pas moins un manga efficace qui trouvera sans difficulté son public français. La popularité de l'auteur n'étant plus à faire, Negima ! cartonnera sûrement comme Love Hina en son temps.