8/10Kurokami T.17

/ Critique - écrit par OuRs256, le 29/02/2012
Notre verdict : 8/10 - S.O.S. Tribu en détresse (Ecrivez votre critique)

Tags : black god kurokami manga livres tome lim

Kurokami T.17
Kurokami T.17Est-ce que l'histoire avance dans ce tome ?
C'est l'heure des révélations finales puisque l'auteur se décide à nous révéler l'histoire complète des origines des mototsumitama. On suit donc la déesse Thousand, exilée car imparfaite, vivre avec la tribu des armes. Ces derniers sont faibles et, même en se regroupant, ils ont du mal à survivre. De plus en plus ouverte aux émotions, Thousand va se laisser porter par l'amour pour favoriser la tribu de son bien-aimé. Chose à double tranchant puisque ses modifications vont rendre la tribu dominatrice sur toutes les autres. Rapidement, ils n'ont plus de problèmes pour se défendre et se hissent au rang de conquérant. Cette brèche dans l'équilibre du monde ne va pas plaire à la Terra (une ère glaciaire va commencer) ni aux Absolus (les pairs de Thousand) qui vont décider d'éradiquer la tribu aidée par la déesse noire...

Par rapport au tome précédent, ça donne quoi ? Moins axé combat, ce 17e volume est entièrement dédié à la narration. Ce genre de volume plaît à certains et pas à d'autres, c'est un fait. Pour ma part, j'apprécie plus que les volumes totalement axés combat ou entrainement que l'on a pu voir précédemment dans Kurokami. Les 4 ou 5 derniers tomes tournaient pas mal en rond et on se demandait comment l'auteur pouvait nous faire tenir (à part avec son fan service légendaire).

Que peut-on attendre du prochain volume ? Le prochain volume devrait voir la conclusion de la guerre contre les absolus. On saura quel est le dernier pouvoir que la déesse a confié à la tribu via le système des doppelliners. Il est très probable que l'on revienne à Kuro et Keita et à leur combat (qui ne se passait pas très bien d'ailleurs...). L'auteur ayant annoncé que la série était dans son dernier arc, l'intrigue devrait se diriger vers une conclusion dans les prochains tomes (gageons qu'on ne dépassera pas les 25 tomes).

Au final, ça vaut le coup de le lire ou on peut passer ? C'est avec beaucoup de plaisir qu'on dévore ce 18e volume de Kurokami. D'abord, parce que connaître les origines des mototsumitama est quelque chose que l'on attend depuis le début de la série mais aussi parce que le volume donne un bon bol d'air frais entre l'alternance combat/entraînement de Kuro. La structure de la série était devenue très bateau et une petite coupure lui a fait le plus grand bien !