8.5/10Kenshin le Vagabond - Perfect Edition T.16

/ Critique - écrit par OuRs256, le 01/10/2012
Notre verdict : 8.5/10 - Kenshin subit le Trésor du Ciel ?! (Ecrivez votre critique)

Tags : kenshin vagabond manga watsuki edition tome nobuhiro

Kenshin le Vagabond - Perfect Edition T.16
La belle Tomoé

1864, entre les revers subis par les patriotes du clan Choshu et la montée en puissance des forces shogunales comme le Shinsengumi, Kenshin vit les heures troubles de la fin de l'ère Edo. Lui et Tomoé se marient et partent s'installer près de Kyoto pour vivre cachés. Ils mènent une existence paisible mais Kenshin redoute toujours la menace invisible que représentent les guerriers de l'ombre du shogunat et le traître des patriotes. C'est alors que le petit frère de Tomoé, Enishi, leur rend visite. Pour Tomoé, ça ne peut signifier qu'une seule chose, il est temps de passer à l'action...

Comme prévu, Watsuki boucle le flashback sur le passé de Battosaï dans ce volume. On apprend comment il en est venu à tuer sa femme, la seule personne qui ait pu l'apaiser et lui faire ressentir des choses nouvelles. L'auteur reprend un thème qui lui est cher, celui du complot (on le voit dans la plupart de ses séries post-Kenshin comme Busô Renkin ou encore Embalming). Comme il le pensait, Kenshin n'est à l'abri nulle part. Cependant, il ne s'attendait pas du tout à ce que la menace ne vienne de l'intérieur car oui, il y a des traîtres à l'intérieur même des révolutionnaires.

Une autre caractéristique de l'auteur est d'ancrer ses manga dans un cadre historique bien défini et vraiment bien documenté. C'est le cas une fois de plus avec les batailles historiques japonaises de l'époque de modernisation politique du pays. Que ce soit au niveau des dates, des affrontements ou même des personnages, rien n'est laissé au hasard et on apprend pas mal de choses sur cette époque trouble de l'histoire du Japon.

Je prends toujours autant de plaisir à lire Kenshin et ce n'est pas seulement parce que j'aime beaucoup Watsuki en général (Busô Renkin est une véritable torture, croyez-moi !) mais vraiment parce la série en vaut la peine. L'auteur réussit à donner des combats d'une intensité rare dans un style inimitable. Son trait s'affine et se précise de plus en plus pour donner des planches plus somptueuses à chaque fois. Franchement, je comprends pas que vous n'ayez pas encore craqué !