9/10Hunter X Hunter T.28

/ Critique - écrit par OuRs256, le 08/06/2012
Notre verdict : 9/10 - Histoire de nom (Ecrivez votre critique)

Tags : hunter tome togashi yoshihiro livres disponible kana

Hunter X Hunter T.28
Les trois gardes royaux.Est-ce que l'histoire avance dans ce tome ?
On avait laissé le Roi et Nétéro juste avant le début de leur combat mais tout vient à point à qui sait attendre ! Le hunter le plus puissant de l'histoire va donc nous montrer toute l'étendue de son talent face à un adversaire dont la puissance semble illimitée. L'enjeu de ce combat ? Le nom que la reine des Ants a donné à son rejeton ! Ce tome est aussi l'occasion de revoir Pâmu. Kirua finit par retrouver la jeune femme dans le palais mais malheureusement, elle a été utilisée comme sujet d'expérience par les Ants. Elle est donc à moitié humaine et à moitié fourmi mais toujours aussi obsédée par Gon. En cherchant à savoir si elle est amie ou ennemie, Kirua va être étonnée par l'étendue de ses nouveaux pouvoirs... Pendant ce temps, du côté de Gon, Pitô est toujours en train de soigner Komugi mais le jeune garçon commence à s'impatienter, tout comme Pufu qui manigance quelque chose...

Par rapport au tome précédent, ça donne quoi ? On retrouve toute l'intensité d'Hunter X Hunter dans ce vingt-huitième volume, ça ne fait aucun doute. Les évènements s'enchainent à toute vitesse et Togashi sait passer d'un plan d'action à un autre pile au moment où les choses deviennent décisives. Le chronomètre en est maintenant à une trentaine de minutes et la tendance commence à basculer en faveur des Hunters... Mais pour combien de temps ?

Que peut-on attendre du prochain volume ? Le combat entre le Roi et Nétéro s'est achevé d'une manière totalement inattendue et tout indique que l'arc des Kimera Ants devrait toucher à sa fin dans le prochain tome (ou alors dans le suivant). Le problème qu'il reste à régler, c'est celui de Gon et Pitô qui se dirigent vers Kaitô. Difficile de dire comment tout ça va se terminer mais en tout cas, le monde des Hunters ne sera plus jamais le même.

Le mot de la fin : Le tome vingt-sept était sorti à l'occasion de Japan Expo en juillet dernier, ce vingt-huitième opus est arrivé un peu avant cette année. Togashi nous montre une fois de plus son savoir faire en ce qui concerne la gestion de son récit. L'alternance entre monologues intérieurs des personnages et combats est toujours aussi bien mise en page et on se surprend presque à vouloir moins de combats. Cell... euh... le roi nous prouve bien qu'il ne s'auto-proclame pas "prochaine étape de l'évolution pour rien" et on est impatient de voir qui va l'arrêter. L'arc narratif des Kimera Ants touche à sa fin et pourtant, l'attente entre chaque tome est toujours aussi horrible !