6.5/10Halo Legends

/ Critique - écrit par Mandark, le 17/02/2010
Notre verdict : 6.5/10 - Space operette (Ecrivez votre critique)

Tags : halo film animation legends episode spartan univers

Ambitieux projet que ce Halo Legends. Le riche background de la série à succès de Bungie se prête en effet à merveille à une exploration visuelle promettant de grands moment épiques. Hélas cet OAV, au deumeurant bien foutu, ne parvient jamais à décoller totalement.

Halo est sans conteste une des séries de jeux vidéo les plus populaires du monde et s’est déjà vendu à plus de 48 millions d’exemplaires tous épisodes confondus. Une véritable poule aux œufs d’or pour Crosoft et une licence emblématique qui lui aura permis de se faire une respectabilité sur la planète gamer. Logique donc que l’univers de la série du studio Bungie inspire divers spin-off, dont cet ambitieux long métrage d’animation réalisé par la crème des studios japonais dans le domaine, tels Production I.G, Bones, 4°C ou la Toei.  

Halo Legends se propose de nous raconter la genèse de la lutte entre les humains et les covenants sous la forme de 7 petites histoires, le tout construit sur la structure d’un Animatrix. 7 histoires explorant à leur façon les thèmes centraux de la saga, lutte, sacrifice, fraternité, honneur, de sorte à poser les bases d’une véritable mythologie guerrière. Ambitieux projet donc, et on peut dire que le pari est réussi dans l’ensemble, même si hélas le projet se heurte à certains écueils par manque d’originalité.   

Bonne marrade avec
Bonne marrade avec "Odd One Out"
combattant vis-à-vis de ses frères d’armes, ce dernier point étant présenté parfois de façon caricaturale (« Prototype ») et parfois de façon plus subtile (« The Babysitter », plus profond qu’il en a l’air, « Homecoming » avec son pitch qui aurait pu à lui seul donner naissance à un film à part entière), et bien que la projection offre un agréable répit avec l’humoristique « Odd One Out », ce dernier, malgré sa drôlerie, rappelle tellement l’œuvre de Toriyama Akira que le connaisseur ne peut s’empêcher de regretter là aussi un manque flagrant d’originalité.

Reste cependant de beaux moments et une superbe bande son, savoir faire des réalisateurs oblige ; le tout est soigneusement emballé et on sent une volonté évidente de donner à l’ensemble une cohésion narrative. A ce niveau là pas de problèmes, la tâche est remplie, même si c’est hélas au prix de quelques baisses de rythme qui pourraient parfois faire bailler d’ennui même le plus ardu des fans de Halo.

Ce qui amène à se demander si en définitive il n’eût pas mieux valu que le film soit constitué d’une trame et d’un scénario unique, car autant chaque segment peut s’apprécier à part entière, autant une fois mis et vus bout-à-bout on a hélas la désagréable impression que le visionnage a duré une heure de trop.

Pas un mauvais film donc, loin de là, mais qui laisse trop sur sa faim pour être en l’état autre chose qu’un produit dérivé au dessus de la moyenne là où l’on espérait une vraie pépinière à idées ouvrant la voie à de fulgurantes séquences d’anthologie. Maybe the next time…. 

PS: évitez la V.F...