8/10Green Blood T.1

/ Critique - écrit par OuRs256, le 08/08/2013
Notre verdict : 8/10 - Hum, non, le sang est rouge (Ecrivez votre critique)

Tags : green blood manga kakizaki masasumi mangas tome

À Manhattan à la fin du XIXe siècle, misère, criminalité et prostitution ravagent le quartier de Five Points, immense ghetto où échouent tous les laissés-pour-compte du rêve américain. La pègre, qui a corrompu les autorités, y fait régner sa loi. Au sein de la marée d’immigrants qui transitent par New York jour après jour, le jeune Luke Burns s’efforce de rester honnête et joue les dockers pour survivre. Il sait, comme tout le monde, que le clan mafieux le plus dangereux de la ville, les Grave Diggers, s’appuie sur des assassins impitoyables pour asseoir son autorité. Mais ce qu’il ignore, c’est que le plus célèbre et le plus redoutable d’entre eux, le Grim Reaper, n’est autre que son frère aîné, Brad…

Green Blood T.1
Il fait flipper, non ?

Les éditions Ki-oon avait déjà misé sur Masasumi Kakizaki avec Hideout il y a quelques mois, un titre qui avait beaucoup plu à notre rédacteur Plax comme le montre sa critique. Ils continuent donc à lui faire confiance en sortant sa dernière sortie en date : Green BloodLe cadre change totalement puisqu'on passe dans les Etats-Unis post-coloniaux, époque assez sombre pour les immigrants attirés par le rêve américain. De plus, l'auteur n'a pas choisi la facilité puisqu'il a choisi un coin pauvre et difficile du Manhattan des années 1860. On découvre donc la vie d'Irlandais récemment arrivés qui doivent travailler pour 50 malheureux cents par jour dans un environment où les gangs font la loi. Autant dire que si vous aimez les manga avec un background historique assez fouillé, Green Blood ne peut que vous plaire. 

Au niveau du trait, pas de surprises, on retrouve une mise en scène assez fluide. Tout est direct pour que l'on puisse apprécier la maestria de Grim Reaper quand il s'agit de tâter du revolver. Cadre oblige, les planches sont très sombres et la nuit donne lieu à de très jolies scènes où les jeux de lumière sont utilisés pour transmettre les émotions. Les 5 volumes qui composent la série ne seront d'ailleurs pas de trop pour nous en mettre plein la vue. 

Le duo de personnages principaux possède son lot de secrets et de points forts. Le background fort ravira ceux qui cherchent un titre au contenu adulte et avec le sens du détail. Green Blood est donc une nouvelle série à surveiller pour ce mois de juillet !