6.5/10Gintama T.23

/ Critique - écrit par OuRs256, le 09/04/2012
Notre verdict : 6.5/10 - Stand or no stand ? (Ecrivez votre critique)

Tags : gintama manga tome gintoki episode shirt sakata

Gintama T.23
Kanemaru, l'ancien Shinpachi...Est-ce que l'histoire avance dans ce tome ?
Le tome débute avec la suite et fin de la tentative d'évasion de Katsura, capturé par le Shinsengumi lors de la précédente histoire sur les tournevis. Il ne peut cependant rien faire tant que son voisin de cellule ne se sera pas endormi. C'est ainsi qu'il échafaude un plan totalement fantaisiste visant à unir la prison dans le but de les faire travailler jusqu'à l'épuisement et leur permettre de dormir...

L'histoire principale de ce volume concerne le onsen hanté. Gintoki, Kagura, Shinpachi et O-tae y sont envoyé pour "passer des vacances" (enfin ça c'est la version d'O-tose qui s'abstient évidemment de leur dire que les principaux clients sont des fantômes). En arrivant, seuls Gintoki et Shinpachi semblent se rendre compte que quelque chose cloche puisque les deux filles ne semblent pas réceptives aux esprits...

Par rapport au tome précédent, ça donne quoi ? Les tomes se suivent mais ne se ressemblent pas. Gintama ne perd rien de sa loufoquerie habituelle même si j'ai trouvé l'histoire principale un peu moins bien que d'habitude. Hideaki Sorachi joue sur les peurs de Gintoki pour faire un petit hommage à la série Jojo's Bizarre Adventures puisque ce dernier ayant une peur bleue des fantômes, il va se borner à les considérer comme des stands (les doubles intérieurs des personnages dans Jojo) pendant tout son séjour au onsen hanté. L'histoire de Katsura finit en queue de poisson (on s'y attendait) et le passé de l'agence à tout faire prend beaucoup moins d'importance que ce l'on aurait pu croire... Un peu dommage.

Le mot de la fin : Ce vingt-troisième tome est un peu plus mou qu'à l'habitude et la grande histoire sur le passé de l'agence à tout faire reste fait de manière très sommaire. Il est passé très rapidement en un petit chapitre et on aurait vraiment aimé quelque chose d'un peu plus construit. Malgré tout, le tome se lit bien et je dois avouer que Gintama est une de ces rares séries sur lesquelles j'ai envie de revenir de temps en temps. Une pause ? Un Gintama ! Un voyage ? Un Gintama pour passer le temps ! Bref, vivement le tome 24 !