5/10Family Compo Edition de Luxe T.11

/ Critique - écrit par OuRs256, le 28/07/2012
Notre verdict : 5/10 - Moins bien que Mr. 2 (Ecrivez votre critique)

Tags : compo tome family hojo tsukasa edition manga

Family Compo Edition de Luxe T.11
Sexy... !Kaoru, garçon manqué de son état, a de nombreux problèmes avec sa famille concernant son futur. Elle a beaucoup de mal à exprimer ses sentiments vis à vis de son père et ce dernier n'est pas bien meilleur dans ce domaine. C'est pour cette raison qu'elle ne lui a pas dit qu'elle s'était remise à chanter dans un groupe. Pourtant, il va l'apprendre et il va commencer à comprendre la façon de penser de sa fille. Malgré son talent, elle veut réussir seule, sans "piston" et pouvoir s'épanouir à travers ce qu'elle fait...

La deuxième partie du volume est consacrée à Yoko. Elle rentre dans l'auberge tenue par sa mère dans les alentours de Tokyo et cette dernière en profite pour lui rappeler qu'elle devra prendre sa suite. La jeune fille n'en a pourtant aucune envie et le conflit n'en sera que plus violent...

On sent avec ce onzième et avant-dernier volume que la série s'essouffle. Tsukasa Hojo a fait le tour de son sujet et ce petit sentiment de lassitude que l'on commençait à sentir dans le tome précédent se confirme. On a l'impression d'avoir déjà vu toutes les situations mises en scène et les dialogues sentent même un peu le réchauffé par moment. La lecture est donc un peu plus longue que pour le volume dix et j'ai même dû m'y reprendre à deux fois pour le terminer. Les aventures de Shion et Masahiko touchent à leur fin. Le dernier tome devrait apporter une réponse aux questions amenées durant la série, avec un peu d'humour si possible.

La fin se fait sentir plus que dans certaines autres séries de l'auteur puisqu'on sent qu'il rame un peu. Les thèmes redondants, les situations similaires, l'humour tiré par les cheveux... La série perd un peu en originalité puisque le travestissement est devenu presque normal, quasi tous les personnages s'y adonnent. Bon après, il ne faut pas enlever toutes les qualités à la série pour seulement un ou deux tomes un peu moyens. Donc la fin... et vite !