4.5/10Drôles de Racailles T.13

/ Critique - écrit par OuRs256, le 29/04/2012
Notre verdict : 4.5/10 - Drôle de nouveau conseil (Ecrivez votre critique)

Tags : tome droles racailles yoshikawa miki manga hana

Drôles de Racailles T.13
Jolie petite Ichinomiya...Est-ce que l'histoire avance dans ce tome ?
Le trio Kagawa, Kitami et Ichinomiya vient de remporter les élections du conseil des élèves et c'est l'heure de la passation de pouvoir au lycée Monshiro. Les nouveaux membres du conseil des élèves vont donc apprendre les responsabilités liées à leurs nouvelles fonctions. Évidemment, les anciens ne vont pas leur faciliter la tâche et il n'est pas sûr qu'ils apprennent grand chose... Duels, délires, retour aux sources... Ce treizième volume de Drôles de racailles est très prometteur sur le papier !

Par rapport au tome précédent, ça donne quoi ? Mes craintes du tome 12 se sont concrétisées puisque Miki Yoshikawa conserve la dynamique qu'elle a lancée dans le tome précédent, elle passe donc plusieurs chapitres sur une histoire plus que banale et surtout qui fait office de rediffusion (le retour à l'auberge avec les mêmes "ennemis", les mêmes gags...). Malgré le changement de membres du conseils, les anciens sont toujours là et font le boulot à la place des nouveaux. Rien n'a changé et autant dire que j'ai un peu ramé pour finir le volume.

Que peut-on attendre du prochain volume ? Le duel des deux générations du conseil devrait prendre fin. Il est difficile de voir où va aller l'histoire. Je pensais que l'auteur changerait un peu le ton de la série puisque les 3 héros ne font plus officiellement partie du conseil des élèves et j'avoue que j'ai été très surpris par la direction choisie par l'auteur. Après, rien ne l'empêche de nous prendre à revers dans le tome suivant hein...

Le mot de la fin : Si l'on pouvait en attendre que du bon, ce nouvel opus de Drôles de racailles déçoit beaucoup par son manque de renouvellement et d'originalité. Les gags commencent à être répétitifs et personnellement, je n'aime pas trop le "nouveau conseil des élèves" qui n'a absolument aucune personnalité pour le moment puisqu'ils laissent tout faire aux anciens... On se retrouve alors avec une série en réelle perte de vitesse, qui se lit presque péniblement. Pour ma part, j'espère retrouver l'esprit du début de la série assez rapidement et un changement d'environnement ne ferait pas de mal (vivement l'université !).