7/10Cyborg 009 T.14

/ Critique - écrit par OuRs256, le 23/04/2013
Notre verdict : 7/10 - Est-ce que ça vit d'air pur et d'eau fraîche un cyborg ? (Ecrivez votre critique)

Tags : cyborg manga ishinomori tome shotaro vol collection

Cyborg 009 T.14
Flash ?!Il est loin le temps où les drogues n’étaient utilisées qu’à des fins médicales ou pour lutter contre l’angoisse. De nos jours, opium, morphine et héroïne se répandent, causant des ravages parmi la population et alimentant les économies souterraines. Face à de curieux troubles psychiques, 004, 007 et 009 vont devoir mener une enquête de longue haleine pour découvrir les acteurs de ces trafics planétaires. Mais où sont les producteurs ? Qui tire les ficelles ? Que devient l’argent de la drogue ?

Les cyborgs continuent de lutter efficacement contre le crime et chaque nouvelle affaire sordide réclame un nouveau rassemblement. Ce qui va les occuper dans ce quatorzième volet, c'est un problème de drogue. Le trafic mondial pose problème puisque, suite à une trop violente augmentation du prix, les toxicomanes se bousculent au portillon pour commettre des crimes de plus en plus violents. Ishinomori propose donc sa vision d'un futur où les cotes auraient tellement augmenté qu'elles rendraient les gens fous. Ce n'est pas totalement irréaliste surtout avec toutes les barrières mises en place par les gouvernements partout dans le monde pour combattre le trafic de drogues. Pourtant, ça a été écrit entre les années 60 et les années 80, c'est dire à quel point l'auteur a travaillé pour nous sortir une oeuvre encore très actuelle à notre époque. C'est d'ailleurs une des forces de la série. Que ce soit au niveau de ses thèmes, ou même de la façon dont ils sont traités, tout reste très moderne. C'est un peu ce qui fait que l'on peut qualifier Cyborg 009 d'oeuvre universelle et hors du temps. Il est très facile de se reconnaître dans les héros et elle reste au goût du jour. 

Pour ceux qui ne s'y seraient pas encore essayé et qui n'ont rien contre les traits d'une autre époque, il est toujours temps de s'y mettre.