6.5/10Chopperman - Le Super docteur des petits et des grands

/ Critique - écrit par OuRs256, le 09/07/2013
Notre verdict : 6.5/10 - Docteur en mode super-héros (Ecrivez votre critique)

Tags : chopperman manga takei hirofumi oda kaze eiichiro

Chopperman - Le Super docteur des petits et des grands
Toujours aussi enfantin !L'infâme Dr Usodabada est un savant du genre sévèrement dérangé. Il n'a qu'une seule obsession : mettre le monde à sa merci !
Malheureusement pour lui, il commet une grave erreur le jour où il s'en prend aux élèves de la paisible école primaire sur laquelle veille Chopperman, médecin, justicier et héros des grands et des petits ! Les partisans du mal n’ont qu’à bien se tenir !

Petit one-shot qui se situe en dehors de la série régulière dont nous avons déjà parlé sur Krinein ici et ici, ces aventures à l'école de Chopperman passent un peu mieux. Tout d'abord, le cadre de l'école, espace clos, restreint un peu plus le champ d'action et amène des situations beaucoup plus ciblées que sur l'île où tout reste très général. Ici, chaque attaque du Dr Usodabada a pour but de déstabiliser un événement ou un élément précis de l'école, ce qui rend la série un peu plus fluide à suivre. Point de "il faut sauver tout le monde" pendant 140 pages et le lecteur voit un but précis et palpable pour les actions de Chopperman. Même pour une série qui se destine à un public très jeune, il faut ce sentiment d'accompli, sans cela, on se trouve face à une succession de monstres qui se font battre par la même attaque (oui, oui, à croire que Chopper n'a qu'une seule corde à son arc), le tout à répétition... Pas très motivant, non ?

J'ai aussi eu l'impression de voir un peu plus de têtes connues dans les quatre chapitres qui composent ce volume que dans les deux autres de la série régulière, chose que Hirofumi Takei aurait pu intégrer assez facilement. Au niveau du dessin, c'est du pareil au même et certains personnages sont difficiles à reconnaître (Zoro et même Nami pour le coup est un peu bizarre) alors que d'autres sont immédiatement identifiables (Usopp, Sanji...). Cette dualité ne gênera pas vraiment les non-initiés à One Piece mais si vous connaissez un tant soit peu la série, vous trouverez ça probablement un peu dommage que l'auteur n'ait pas cherché à intégrer le "détail qui tue" chez ces personnages en particulier. 

Ce one-shot de Chopperman, qui peut être lu indépendamment de la série régulière (pas le même cadre, seulement les mêmes personnages), s'adresse définitivement aux plus jeunes et leur fera une lecture plutôt agréable et leur donnera peut-être envie de s'attaquer à One Piece, qui sait ?