6/10Blue exorcist T.8

/ Critique - écrit par OuRs256, le 09/06/2012
Notre verdict : 6/10 - Blues en miasme majeur (Ecrivez votre critique)

Tags : tome manga exorcist blue kato kazue &nbsp

Blue exorcist T.8
Très jolie cover avec KuroEst-ce que l'histoire avance dans ce tome ?
Décidément, l'auteur n'est pas décidée à terminer cet arc kyotoïte puisque ce tome continue le combat contre l'énorme Fujô-ô. Rin, qui ne peut toujours pas dégainer son sabre, doit protéger Ryuji pendant que celui-ci met en place la barrière de protection. Autant dire que la tâche s'annonce difficile puisque les miasmes continuent à pulluler et que le Fujô-ô s'étend à la vitesse grand V...

Pendant ce temps, Yukio est aux prises avec Tôdô qui est devenu plus puissant en avalant un démon de niveau supérieur. Ce monstre tente d'instiller le doute dans l'esprit preux et pieux de Yukio en utilisant ses sentiments controversés (il trouve que la place qu'on lui accorde est injuste) pour son frère Rin. C'est alors que les yeux de l'exorciste prennent une forme particulière qui n'est pas sans rappeler celle de... (non, je ne dirais rien !).

Par rapport au tome précédent, ça donne quoi ? Pas vraiment de changement par rapport au tome précédent, on reste dans une période très axée combat même si l'auteur fait un mini-break pour s'attarder un peu sur Yukio (mini-break qui se trouve en plein milieu d'un combat soit dit en passant). Un volume dans la veine des précédents donc, rien de plus, rien de moins.

Que peut-on attendre du prochain volume ? L'arc commence à s'éterniser pas mal et ça fait plusieurs volumes qu'on fait du surplace. Au rythme de parution de la série et vu la longueur des chapitres, on s'attend quand même à ce que l'action bouge un peu plus. L'auteur soulève d'ailleurs un nouveau mystère qui devrait servir de base à l'arc suivant si jamais elle veut bien faire partir ses personnages de Kyoto !

Le mot de la fin : Même si la série se suit toujours plutôt bien, on attend peut-être quelque chose d'un peu plus dynamique pour la suite. Même dans les combats je commence à trouver ça assez mou. Rin ne peut plus sortir son sabre depuis plusieurs tomes et l'action est presque figée sur le miasme géant alors que Méphisto et des exorcistes de très haut niveau sont là à ne rien faire. Au final, on se retrouve avec un volume assez moyen...