7.5/10Blazer Drive

/ Critique - écrit par juro, le 04/04/2010
Notre verdict : 7.5/10 - A la recherche des Mystickers (Ecrivez votre critique)

Tags : kishimoto manga blazer drive seishi tome evaluation

À Neo-Tokyo, les habitants ont résolu le problème de l'écologie grâce à des stickers remplis d'énergie : les Mystickers. Certains humains sont capables de dompter ces Mystickers, on les appelle les « Blazers ». Daichi est un jeune Blazer sans histoires, jusqu'au jour où une secte mystérieuse tente de l'enlever. Une lutte sans merci commence alors...

Blazer Drive
Blazer Drive
Après une mise en bouche sympathique mais longuette avec
Satan 666, Seishi Kishimoto nous revient avec un nouveau shônen plein de promesses, de bonne humeur et surtout 100% action. Blazer Drive offre un contenu véritablement sans grandes surprises mais au rythme effréné. Alors, plus que le scénario en fil rouge gros comme une maison ou la quête initiatique du protagoniste, l'intérêt réside dans le fait de découvrir un monde fourmillant de détails et avec quelques belles mises en scènes de combats. Basique mais efficace, ce shônen ne pourrait en représenter qu'un supplémentaire dans l'escarcelle du lecteur aguerri mais il se distingue principalement par le trait de son auteur.

S'il faut le rappeler, Seishi est le frère de Masashi (Naruto). La fraternité a déteint sur l'influence graphique de l'un et l'autre et de nombreuses caractéristiques similaires sautent aux yeux. Les similitudes sont nombreuses mais les univers complètement différents laissent apercevoir un univers SF intéressant, rempli de trouvailles. Le trait fin et incisif donne le ton, le remplissage est omniprésent, beaucoup de détails viennent compléter l'ensemble.

Blazer Drive se montre comme un shônen plein d'ambition, avec un univers créatif à exploiter. Le scénario demeure celui d'une quête initiatique simple. Le résultat est plutôt convaincant, la suite devrait le confirmer.