8.5/10Bakuman

/ Critique - écrit par juro, le 26/08/2010
Notre verdict : 8.5/10 - La plume enchantée (Ecrivez votre critique)

Tags : bakuman manga tsugumi ohba mashiro mangaka shonen

Death Note est mort, vive Bakuman. Même duo de mangakas dans une oeuvre totalement différente.

Moritaka Mashiro possède un don évident pour le dessin. Il est secrètement amoureux de Miho Azuki. Akito Takagi, le meilleur élève de sa classe, écrit des scénarios et souhaite que Mashiro les transpose en manga. La lente ascension pour réaliser le meilleur manga jamais édité commence !

Bakuman
Lorsque le duo de Death Note (Takeshi Obata et Tsugumi Ohba) offre une nouvelle production, tout le monde s'attend à voir un thriller du même acabit. Pas du tout ! Avec l'histoire d'un duo de jeunes mangakas débutants mais pétris de qualités, Bakuman se révèle être une œuvre racontant l'ascension irrémédiable d'un duo déterminé pour créer le plus grand manga au monde. La concurrence se révèle rude et les aléas fort nombreux. Ce shônen possède une dimension déjà adulte, explicitant les codes de la création d'une œuvre, les passages obligés ainsi que réjouissance et déception. Après avoir tutoyé les affres du thriller fantastique, le duo se dirige vers une intrigue beaucoup plus personnelle, laissant entrevoir une page du début de leur carrière. De multiples anecdotes viennent se glisser à de nombreuses reprises pour insister sur ce point. Ainsi que des sujets secondaires en pagaille, dont une histoire d'amour déterminé par la réussite du manga.

En elle-même, l'histoire est simple. Mais la destinée des personnages et les promesses faites ont tout pour la compliquer. Graphiquement, constatons que le trait du dessinateur s'affine et se révèle encore meilleur que dans Death Note, une foultitude de détails et une mise en scène sous plusieurs angles différents contribue à faire de Bakuman un excellent divertissement dans lequel le lecteur se fait transporter.

Ne prédisons pas un destin à la manière du grand succès du duo pour cette œuvre beaucoup plus confidentielle. Le sujet est totalement différent, la manière de le traiter tout autant. Mais le résultat reste le même !