6/10Bakuman T.12

/ Critique - écrit par OuRs256, le 31/01/2013
Notre verdict : 6/10 - Documentaire animalier ! (Ecrivez votre critique)

Tags : tome bakuman chapitre amazon manga &nbsp mashiro

Bakuman T.12
Hiramaru : un personnage en or !S'ils veulent que la publication de leur série PCP continue, Saikô et Shûjin ont six mois pour en faire un titre capable de rivaliser avec les mangas d'Eiji ! Malgré cette condition très sévère (eh oui, dépasser un génie, ce n'est pas facile du tout), les deux amis décident de faire un arc narratif en cinq épisodes ! C'est donc leur avenir de mangaka qui se joue dans cette compétition... Akina n'est d'ailleurs pas prête à laisser un seul instant de répit à Shûjin qu'elle considère comme son rival absolu en termes d'écriture. La deuxième partie du volume se concentrera sur l'évolution de l'un des assistants de nos deux mangaka qui pourrait voir sa série publiée de manière très rapide...

J'ai l'impression avec ce douzième volume que l'on rentre dans cette période de mou qu'on toutes les séries fleuves. On sent que les auteurs tournent en rond et c'est très désagréable. Autant dans certaines séries, ils arrivent à nous faire croire que non (alors qu'en fait si) mais là ce n'est pas vraiment le cas et on se demande pourquoi ils sont si motivés pour faire tourner en rond leurs héros... Ils auraient pu (dû ?) faire intervenir Hiramaru (et ses otaries) qui se pavane en couverture mais on le voit à peine quelques cases, pour notre plus grand malheur... L'histoire de l'assistant qui passe pro est un peu présentée comme un power-up mais il faut avouer que son cas d'adorateur des chiens devenu mangaka n'est pas intéressant (et pourtant j'adore les chiens !) du tout. Le personnage est fade, peu enthousiaste et se révèle de plus en plus cliché (le petit fils de riche qui tente de fuir le domicile familial, y'a vraiment que les riches pour avoir des idées pareilles !)...

Le futur de Bakuman pour les deux ou trois prochains tomes m'a l'air bien sombre et il va falloir que les auteurs trouvent une nouvelle pour relancer un peu leur série. On se doute qu'ils ont réussi puisqu'il reste plus de huit volumes avant d'en voir le bout (le contraire est juste trop dur à imaginer pour mon pauvre cerveau), d'autant plus que l'histoire d'amour entre Miho et Saikô rencontre un obstacle de poids dans ce tome (le vilain teasing !). Même si la série reste agréable à lire, on attend un petit coup de boost pour ne pas tomber dans la routine !