9/10Ascension T.8

/ Critique - écrit par OuRs256, le 28/03/2012
Notre verdict : 9/10 - A couper le souffle ! (Ecrivez votre critique)

Tags : ascension tome sakamoto ichi shin manga &nbsp

Ascension T.8
Froid...Est-ce que l'histoire avance dans ce tome ?
Buntarô Mori est le seul survivant de l'expédition menée par l'équipe 14 Mountain dans les Alpes japonaises. Il revient sur l'avalanche qui n'a laissé qu'un seul survivant : Nîmi. Mori a tout vu et est parti voir ce qu'il en était de ce rescapé. Malheureusement, ce dernier a été touché et ne peut plus bouger les jambes. Les téléphones portables ne marchent plus et ce dernier se doute que ses dernières heures sont venues. Il demande à Mori d'écouter son histoire et de rester avec lui dans cette petite grotte, à attendre, attendre et encore attendre... jusqu'à son dernier souffle.

Par rapport au tome précédent, ça donne quoi ? Les conséquences des erreurs de l'équipe se font ressentir. Une erreur de jugement de la part des leaders a mené à un changement d'itinéraire, ce même changement qui les a mis sur le chemin de l'avalanche. Vient ensuite le regret de ne pas avoir écouté Mori... Ce huitième volume se focalise sur les sentiments de Nîmi et sa façon d'appréhender la mort, ce qui en fait un volume beaucoup plus philosophique que le précédent, plus terre à terre aussi. On voit cet homme qui se sait condamné raconter ses joies, ses peines et exprimer ses regrets quant au déroulement de l'ascension.

Que peut-on attendre du prochain volume ? Sur cinq membres partis à l'ascension, un seul est revenu. Les réactions de la police, de la presse devraient être montrées. Comment Mori va prendre tout ça ? Pourra-t-il refaire partie d'une équipe d'exploration dans le futur ? Il reste encore beaucoup de choses à montrer et la quête du héros est loin d'être terminée.

Le mot de la fin : Ce huitième tome d'Ascension s'est fait attendre (le tome sept était sorti en novembre 2011...) mais le contenu est toujours aussi bon. Le rythme de narration est bien dosé et on sent bien que le manga est adapté d'un roman, grâce à un style posé et un travail sur les personnages remarquable. Mori, qui a toujours voulu gravir la montagne seul, se trouve décontenancé par cette première expérience en groupe. Dans quelle mesure a-t-il été atteint ? La réponse en mai 2012 !